Changer de langue :

22 décembre

masques

Le masque cache autant qu’il révèle, « nie autant qu’il affirme » selon la formulation de Claude Lévi-Strauss. Bien souvent détenteur d’un secret, il tait, en effet, ce que seuls les initiés doivent savoir.

Son pouvoir relève aussi de sa capacité à incarner un esprit, lien entre l’homme et les ancêtres, le monde visible et celui de l’invisible. Il est inséparable d’un contexte mythique qui structure le mode d’existence et de pensée de la plupart des sociétés traditionnelles.

Au cœur de la vie d’un groupe ou d’une communauté, le masque, intercesseur indispensable, est toujours actif.

  • Masque de façade

  • Masque de deuil

  • Masque vungvung

  • Masque d’esprit hudoq

    Masque d’esprit hudoq

  • Masque chubwan

  • Masque-coiffe Netames

  • Masque anthropomorphe

  • Masque d'exorcisme, loup

  • Masque représentant Bhairava

  • Masque anthropomorphe

  • Masque anthropomorphe

  • Cimier

  • Masque

  • Masque anthropomorphe

  • Masque Congo

  • Masque juju

  • Grand masque Wauja

  • Masque cérémoniel kegginaquq

  • Masque anthropomorphe à transformation

  • Masque anthropomorphe

  • Masque funéraire


Grand masque Wauja

Grand masque Wauja

Brésil, état de Mato Grosso, Haut Xingu, 20e siècle, bois de caroba (jacaranda), fibre de palmier, coton, coquillage, maxillaire de poisson, mission Niede Guidon, 71.1967.63.6

Les masques wauja représentent des esprits prédateurs à la fois porteurs des maladies qui affectent les humains et des moyens pour les en guérir. Ce masque, appelé "pirara", est utilisé pendant les mois secs et, s'il y a eu des malades dans le village, pour chasser l'ombre ou l'esprit qui en est la cause. Sa face, ornée de dessins géométriques, a des yeux de coquillage et une bouche agressive armée des dents d'un poisson carnivore, tandis que les longues franges de fibres végétales signifients l'aspect indéfini du corps surnaturel.