Changer de langue :

2 octobre

Le royaume du Danhomè

Cette présentation de douze œuvres choisies parmi la sélection d'œuvres du royaume de Danhomè (1625-1900) présentées sur le plateau des collections permanentes, permet d’apprécier la richesse et la diversité stylistique d’un art de cour africain. Les artistes retenus par les rois d’Abomey rejoignaient l’élite et se distinguaient par leur talent et un savoir-faire qui se transmettait de père en fils. Le plus souvent identifiés, individuels ou collectifs, ces artistes éclairent une période florissante de l’actuel Bénin.

  • Bochio mi-homme mi-poisson du roi Béhanzin

    Sossa Dede ou Famille Houeglo

  • Bochio mi-homme mi-lion du roi Glélé

    Likohin Kankanhau Sossa Dede

  • bracelets Ma-wu-alo

    Famille Hountondji

  • tunique de premier ministre

    Famille Gnimavo et famille Yémadjé

  • récade lion, emblème de Glèlè

    Famille Houndo (?)

  • trône du roi Ghézo nukpewuinkpot

    Anonyme

  • statuettes ibeji

    Atelier de Saki

  • siège royal

    Anonyme

  • couronne funéraire ade

    Anonyme

  • Marteau lonflin

    Ganku Houndo

  • portes de palais du roi Glèlè

    Famille Sossa Dede

  • Marteau de divination <i>lonflin</i>

    Famille Houndo


portes de palais du roi Glèlè

Famille Sossa Dede

portes de palais du roi Glèlè, style fon, vers 1880-1889, bois, pigments, métal, 71.1893.45.4 – 5 – 6 et 7, musée du quai Branly, don Général Amédée Dodds, prise d’Abomey

Les quatre portes présentées ici furent enterrées après la prise d’Abomey en 1892. Elles avaient été cachées par des membres de la cour, avant que le roi Béhanzin ne quitte les palais royaux en flammes. L’application de formes sculptées en bois sur un grand panneau rappelle le principe des tentures historiées. Les motifs de ces portes rendent hommage à Ghézo, « tueur d’éléphant », nous apprend Léonard Ahonon, conservateur du musée d’Abomey. Si l’ennemi se lève pour attaquer le royaume, on sentira son odeur, et malgré le sommeil, les yeux s’ouvriront. Les chiens commenceront alors à aboyer et les armes de guerre viendront à son secours pour mettre en déroute les envahisseurs. Le roi Glèlè est comme la grenouille qui ne reste que là où il se trouve de la fraîcheur.