Changer de langue :

26 novembre

féminité, fertilité

Dans les cultures non occidentales, les effigies féminines incarnent souvent des ancêtres.

En relation avec le monde des esprits, d’un au-delà dont elles sont les figures tutélaires, elles représentent aussi des déesses-mères ou des divinités farouches, protectrices, porteuses de sagesse, nobles ou hiératiques, gracieuses ou sensuelles, le plus souvent symboles de fertilité.
Quant à l’image de la maternité, récurrente dans l’art africain essentiellement, elle renvoie à l’idée de perpétuation du lignage ou du clan, et de transmission du savoir.

  • Crochet de maison des hommes

  • Marionnette

  • Effigie commémorative d'ancêtre

  • Coiffe cérémonielle

  • Esprit maam attaquant une femme enceinte

  • Statuette figurant une mère allaitant son enfant

  • Statuette figurant la déesse Kankalinmata

  • Manasa déesse aux serpents

  • Masque anthropomorphe satimbe

  • Masque anthropo-zoomorphe

  • Maternité

  • Maternité

  • Masque heaume

  • Statuette féminine

  • Porteuse de coupe

  • Canne de fécondité

    Canne de fécondité

  • Poupée

    Poupée

  • Chalchiuhtlicue

  • Statuette anthropomorphe : maternité

  • Figurine féminine bossue

  • Figurine féminine


Coiffe cérémoniel

Coiffe cérémonielle

Minangkabau, Sumatera, Grandes îles de la Sonde, 20e siècle, soie, coton, filés d’or et d’argent, 71.1961.15.15

Dans la société matrilinéaire Minangkabau, le vêtement cérémoniel des femmes a une grande importance. La coiffe en constitue l'élément principal. Elle diffère d'un village à l'autre ou d'une région à l'autre par ses couleurs et ses motifs, mais aussi par la manière dont elle est disposée sur la tête. Elle permet de discerner l'origine sociale des personnes. On retrouve dans ces coiffes la forme des cornes de buffle, animal mythique protecteur des Minangkabau.