Changer de langue :

19 avril

féminité, fertilité

Dans les cultures non occidentales, les effigies féminines incarnent souvent des ancêtres.

En relation avec le monde des esprits, d’un au-delà dont elles sont les figures tutélaires, elles représentent aussi des déesses-mères ou des divinités farouches, protectrices, porteuses de sagesse, nobles ou hiératiques, gracieuses ou sensuelles, le plus souvent symboles de fertilité.
Quant à l’image de la maternité, récurrente dans l’art africain essentiellement, elle renvoie à l’idée de perpétuation du lignage ou du clan, et de transmission du savoir.

  • Crochet de maison des hommes

  • Marionnette

  • Effigie commémorative d'ancêtre

  • Coiffe cérémonielle

  • Esprit maam attaquant une femme enceinte

  • Statuette figurant une mère allaitant son enfant

  • Statuette figurant la déesse Kankalinmata

  • Manasa déesse aux serpents

  • Masque anthropomorphe satimbe

  • Masque anthropo-zoomorphe

  • Maternité

  • Maternité

  • Masque heaume

  • Statuette féminine

  • Porteuse de coupe

  • Canne de fécondité

    Canne de fécondité

  • Poupée

    Poupée

  • Chalchiuhtlicue

  • Statuette anthropomorphe : maternité

  • Figurine féminine bossue

  • Figurine féminine


Esprit maam attaquant une femme enceinte

Esprit maam attaquant une femme enceinte

Midjaw-Midjaw , Australie, Terre d'Arnhem, île Crocker, Kunwinjku, 1963, écorce d'eucalyptus, pigments, 52,5 x 41 cm,collecté par Karel Kupka, 72.1964.9.106

En Terre d'Arnhem occidentale, les Aborigènes croient en l'existence d'esprits, les Mimi et les Maam, vivant dans les escarpements rocheux. Support d'enseignement pour les enfants, leurs histoires peintes sur les parois des abris sous roche ou sur écorce servent aussi les pratiques de sorcellerie. En peinture, les Maam sont caractérisés par leurs corps difformes, leurs membres contorsionnés et dédoublés, leurs organes sexuels hypertrophiés, autant d'éléments qui les rapprochent du monde de la sorcellerie. Ils désignent aussi l'esprit d'un mort, son fantôme. Ces esprits Maam sont peints pour activer la vengeance envers un ennemi, un partenaire adultère, un refus amoureux…Le fait de toucher la peinture permettait ensuite de rendre effective la punition. La figure féminine, enceinte, représentée ici est pourchassée par un esprit Maam. La vision de l'intérieur du corps de la femme, comme en radiographie, est caractéristique du style dit en "rayons x", utilisé dans les peintures de Terre d'Arnhem occidentale. La représentation de maternité est en revanche rare dans l'imagerie peinte ou sculptée d'Océanie. On trouve dans l'art de Terre d'Arnhem quelques peintures de femmes allaitant leur bébé, liées à des magies imitatives. Dans le cas présent, il s'agirait davantage d'une peinture destinée à provoquer des maladies ou la mort.