Changer de langue :

19 décembre

féminité, fertilité

Dans les cultures non occidentales, les effigies féminines incarnent souvent des ancêtres.

En relation avec le monde des esprits, d’un au-delà dont elles sont les figures tutélaires, elles représentent aussi des déesses-mères ou des divinités farouches, protectrices, porteuses de sagesse, nobles ou hiératiques, gracieuses ou sensuelles, le plus souvent symboles de fertilité.
Quant à l’image de la maternité, récurrente dans l’art africain essentiellement, elle renvoie à l’idée de perpétuation du lignage ou du clan, et de transmission du savoir.

  • Crochet de maison des hommes

  • Marionnette

  • Effigie commémorative d'ancêtre

  • Coiffe cérémonielle

  • Esprit maam attaquant une femme enceinte

  • Statuette figurant une mère allaitant son enfant

  • Statuette figurant la déesse Kankalinmata

  • Manasa déesse aux serpents

  • Masque anthropomorphe satimbe

  • Masque anthropo-zoomorphe

  • Maternité

  • Maternité

  • Masque heaume

  • Statuette féminine

  • Porteuse de coupe

  • Canne de fécondité

    Canne de fécondité

  • Poupée

    Poupée

  • Chalchiuhtlicue

  • Statuette anthropomorphe : maternité

  • Figurine féminine bossue

  • Figurine féminine


Porteuse de coupe

Porteuse de coupe

République démocratique du Congo, Luba, 19e siècle, bois, 35 x 16 x 23 cm, 700 g, 70.2004.36.2

Les figures féminines porteuses de coupes jouent un rôle d'intermédiaire lors du processus de consultation des esprits. Pour les Luba, qui accordent à la divination un rôle fondamental, le corps de la femme est le réceptacle naturel du monde spirituel. De l'argile blanche, ingrédient magique qui permettait d'entrer en contact avec le monde invisible, était placé dans le récipient. Le devin s'adressait à la petite statuette lors des rites de guérison ou pour prendre une décision importante pour la communauté.