Changer de langue :

22 août

les usages – vestimentaires et autres

Après l’exploration des différents facteurs qui interviennent dans l’élaboration décorative, quelques exemples permettent d’évoquer le rôle et la place que prennent les tissus dans la vie sociale, comme marqueurs identitaires, comme éléments de rituels profanes ou religieux ou comme vecteurs d’expression artistique.

La plupart des tissus décorés entrent dans des rituels sociaux ou ont une fonction symbolique par leurs motifs ou leurs couleurs. Ce sont principalement des vêtements, mais ils peuvent avoir d’autres usages, profanes ou cérémoniels.

  • voile

    voile

  • turban

    turban

  • turban

    turban

  • corsage

    corsage

  • tunique

    tunique

  • jupe

    jupe

  • ceinture

    ceinture

  • nappe

    nappe

  • couvre-cage à perdrix

    couvre-cage à perdrix

  • rite funéraire

    rite funéraire

  • rite funéraire

    rite funéraire

  • rite de mariage

    rite de mariage

  • rite de mariage

    rite de mariage

  • marque de pouvoir

    marque de pouvoir


ceinture

ceinture

Ceinture de femme, kourzia Maroc, Rif, région de Ouezzane, Jbala, début du 20e siècle Laine filée à la main, torsion Z, coton forte torsion Z Don Paul Rodier 71.1962.88.128

Contrairement aux autres régions berbères, le tissage et la teinture des ceintures des femmes Jbala étaient ici le travail d’artisans masculins ; ceux d’El Jaia étaient particulièrement renommés et leurs ceintures recherchées. Toile barrée (à effet reps de 2 fils) et losange base sergé (2 lie 2). Deux types de réserve sont présents, l’une par ligature nouée pour former des cercles et l’autre par ligature sur des plis non organisés aux extrémités. La teinture utilise des colorants naturels et se fait dans deux bains. Les trames de coton bleu et blanc qui barrent le tissu ne sont pas colorées lors de la teinture et constituent un élément de décor qui vient en complément et de la texture et de la couleur. 444x37 cm