Changer de langue :

17 avril

les usages – vestimentaires et autres

Après l’exploration des différents facteurs qui interviennent dans l’élaboration décorative, quelques exemples permettent d’évoquer le rôle et la place que prennent les tissus dans la vie sociale, comme marqueurs identitaires, comme éléments de rituels profanes ou religieux ou comme vecteurs d’expression artistique.

La plupart des tissus décorés entrent dans des rituels sociaux ou ont une fonction symbolique par leurs motifs ou leurs couleurs. Ce sont principalement des vêtements, mais ils peuvent avoir d’autres usages, profanes ou cérémoniels.

  • voile

    voile

  • turban

    turban

  • turban

    turban

  • corsage

    corsage

  • tunique

    tunique

  • jupe

    jupe

  • ceinture

    ceinture

  • nappe

    nappe

  • couvre-cage à perdrix

    couvre-cage à perdrix

  • rite funéraire

    rite funéraire

  • rite funéraire

    rite funéraire

  • rite de mariage

    rite de mariage

  • rite de mariage

    rite de mariage

  • marque de pouvoir

    marque de pouvoir


rite funéraire

rite funéraire

Natte Vanuatu, début 20e siècle Fibre de feuille de pandanus 71.1947.34.1

Par la longueur et le symbolisme des motifs teints, de telles nattes sont hautement valorisées dans les échanges et peuvent être utilisées comme linceuls. La signification des motifs, plus ou moins secrète, est transmise par la tradition orale. D’une manière générale, les motifs ont une fonction rituelle et les pièces textiles ainsi décorées marquent le statut social. Collectée à Ambae, cette natte a probablement été réalisée à Pentecôte. Tressage et teinture sont des activités exclusivement féminines, dont la pratique est attestée encore aujourd’hui. La fibre de pandanus est tressée, puis la natte est posée sur un rondin et des pochoirs découpés dans un pétiole de bananier y sont appliqués et fixés à l’aide de cordelettes végétales. Ainsi, plusieurs groupes de motifs se succèdent sur toute la longueur de la pièce. La teinture se fait dans un bain bouilli au feu de bois ; la substance tinctoriale d’origine végétale provient de la racine de Ventilago neocaledonica.