Changer de langue :

22 novembre

les usages – vestimentaires et autres

Après l’exploration des différents facteurs qui interviennent dans l’élaboration décorative, quelques exemples permettent d’évoquer le rôle et la place que prennent les tissus dans la vie sociale, comme marqueurs identitaires, comme éléments de rituels profanes ou religieux ou comme vecteurs d’expression artistique.

La plupart des tissus décorés entrent dans des rituels sociaux ou ont une fonction symbolique par leurs motifs ou leurs couleurs. Ce sont principalement des vêtements, mais ils peuvent avoir d’autres usages, profanes ou cérémoniels.

  • voile

    voile

  • turban

    turban

  • turban

    turban

  • corsage

    corsage

  • tunique

    tunique

  • jupe

    jupe

  • ceinture

    ceinture

  • nappe

    nappe

  • couvre-cage à perdrix

    couvre-cage à perdrix

  • rite funéraire

    rite funéraire

  • rite funéraire

    rite funéraire

  • rite de mariage

    rite de mariage

  • rite de mariage

    rite de mariage

  • marque de pouvoir

    marque de pouvoir


marque de pouvoir

marque de pouvoir

Tenture cérémonielle Cameroun, Bamoun, fin du 19e-début du 20e siècle Coton filé à la main Don Louis Carré 71.1935.28.1

Les tissus connus sous le nom de ndop sont utilisés par les Bamiléké et les Bamoun lors de cérémonies comme tentures ou pour des vêtements. Le décor reproduit le plan symbolisé des palais et le tissu devient ainsi métaphore du pouvoir. La fabrication de ces tissus s’est développée au Cameroun à la fin du 19e siècle à l’initiative du sultan Bamoun Njoya, sous diverses influences et notamment celle des Jukun de Wukari au Nigeria, d’où une importante production continue d’être exportée vers le Cameroun. De nombreux acteurs, hommes et femmes, parfois très éloignés géographiquement interviennent dans leur réalisation depuis le filage du coton jusqu’à la teinture. Soixante dix huit bandes étroites de toile tissée localement, leppi, sont assemblées en un grand rectangle pour cette tenture. Le décor a été préalablement tracé à l’aide d’un colorant végétal et les motifs réservés par couture à la main au point de surjet à l’aide d’une fine lanière végétale, le tissu étant parfois plié localement. Suit une teinture dans l’indigo végétal en deux bains pour obtenir deux tons de bleu une fois les réserves retirées. 486x194 cm