Changer de langue :

17 septembre

la technique - les supports et les réserves

Les supports sur lequel les réserves sont exécutées varient selon la matière première utilisée et son traitement, et selon la structure de l’étoffe. Ils reflètent les disponibilités du milieu naturel, mais aussi les choix esthétiques et culturels.

On distingue deux grands groupes de réserve : les réserves par ligature et celles par couture. Elles peuvent être réalisées sans repère ou, au contraire, suivre un motif préalablement inscrit dans ou sur le tissu. Le lien lui-même est de nature variable : un fil de coton, un brin de raphia, une lanière de plastique ou de caoutchouc …

  • le coton tissé localement

    le coton tissé localement

  • le coton industriel

    le coton industriel

  • le raphia tressé

    le raphia tressé

  • le pandanus tressé

    le pandanus tressé

  • la soie tissée

    la soie tissée

  • la laine de camélidé tissée

    la laine de camélidé tissée

  • le support : la laine de mouton et le sprang

    la laine de mouton et le sprang

  • nœud double

    nœud double

  • ligature

    ligature

  • ligature sur tissu pincé

    ligature sur tissu pincé

  • couture et fronçage

    couture et fronçage

  • réserve par couture et cache

    réserve par couture et cache

  • broderie

    broderie

  • pochoir ligaturé

    pochoir ligaturé


le raphia tressé

le raphia tressé

Petit foulard, floba, agité pendant les défilés et les danses Côte d’Ivoire, Dida, début 20e siècle Raphia Ancienne collection Jean-Pierre Martin 73.1998.6.7

Tressage en diagonale Le raphia provient des feuilles du palmier-raphia qui sont découpées en brins plats et fins. Ceux-ci sont tressés en surface plane ou en formant un tube avec une telle régularité qu'on les croirait tissés. Après le tressage, on fait des réserves par ligatures nouées sur cône ou sur pli pincé, puis le textile est plongé dans un bain de teinture naturelle. L'opération de réserve est répétée plusieurs fois. L'étoffe, une fois les ligatures retirées, conserve un aspect gaufré très valorisé. Ce savoir-faire était l'apanage des femmes dans les familles de haut-rang et les textiles réalisés avaient une fonction cérémonielle. 46x49 cm