Changer de langue :

16 avril

la technique - les supports et les réserves

Les supports sur lequel les réserves sont exécutées varient selon la matière première utilisée et son traitement, et selon la structure de l’étoffe. Ils reflètent les disponibilités du milieu naturel, mais aussi les choix esthétiques et culturels.

On distingue deux grands groupes de réserve : les réserves par ligature et celles par couture. Elles peuvent être réalisées sans repère ou, au contraire, suivre un motif préalablement inscrit dans ou sur le tissu. Le lien lui-même est de nature variable : un fil de coton, un brin de raphia, une lanière de plastique ou de caoutchouc …

  • le coton tissé localement

    le coton tissé localement

  • le coton industriel

    le coton industriel

  • le raphia tressé

    le raphia tressé

  • le pandanus tressé

    le pandanus tressé

  • la soie tissée

    la soie tissée

  • la laine de camélidé tissée

    la laine de camélidé tissée

  • le support : la laine de mouton et le sprang

    la laine de mouton et le sprang

  • nœud double

    nœud double

  • ligature

    ligature

  • ligature sur tissu pincé

    ligature sur tissu pincé

  • couture et fronçage

    couture et fronçage

  • réserve par couture et cache

    réserve par couture et cache

  • broderie

    broderie

  • pochoir ligaturé

    pochoir ligaturé


la laine de camélidé tissée

la laine de camélidé tissée

Fragment de chemise, unku Pérou, Côte Sud, Cahuachi, culture Nasca-Wari (100-800 environ) Laine de camélidé, retors S de 2 bouts S Don Henry Reichlen 71.1993.13.159

Tissage en forme, toile dominante chaîne, réserve par ligature nouée, amarras, et teinture. Tresse cousue en finition des languettes. Les avis sur la datation de cette pièce divergent. Le décor figurerait la peau d'un félin et en transmettrait les pouvoirs à celui qui porte le vêtement. Le sens de la torsion, dans les tissus préhispaniques comme dans les tissus contemporains de la même zone, dépend de l’usage rituel ou profane des pièces. 45x30 cm