Changer de langue :

16 avril

L'Insulinde

Les collections de l’Insulinde (Asie du Sud- Est insulaire) soulignent, pour leur part, la diversité culturelle et ethnique de cette région au confluent de l’Asie du Sud-Est continentale et de l’Océanie. Elles présentent un ensemble de parures somptueuses, témoignage de l’importance accordée au prestige individuel, aux échanges matrimoniaux et aux trésors familiaux. Formes et matières sont liées aux mythes, aux rituels, et reflètent aussi les incessants contacts commerciaux qui favorisèrent la diffusion de motifs. A Sumatra chez les Batak, à Nias et à Sumba, un ensemble unique de sculptures lithiques à caractère commémoratif proclame le prestige de l’individu ou celui des clans. Très présent dans l’archipel insulindien, le culte des ancêtres trouve une expression singulière dans les îles des Moluques du Sud, où les autels allient l’abstraction de leurs formes à l’élaboration d’un décor spiralé foisonnant. Et partout le souci exprimé dans la vie quotidienne de se protéger des mauvais esprits, des défunts oubliés. Un ensemble d’objets usuels est présenté, sur lesquels se déploient les animaux fantastiques protecteurs – aso (Bornéo), singa (Sumatra), lasara (Nias) – liés à la mythologie des premiers temps.

 - Cliquer pour agrandir, ouverture dans une nouvelle fenêtre
© musée du quai Branly - photo Patrick Gries

Ornement de front lado

Indonésie, îles Flores

Nage

20e siècle
Or
50 x 26,6 cm

Don Monique et Jean Paul Barbier-Mueller

70.2001.27.709