Changer de langue :

  • Fr
  • En
  • Es

21 août

Sculpture de l'île de Pâques

  • Sculpture Kanak
  • Sculpture Kanak (2)
  • Sculpture Kanak (3)
  • Sculpture de l'est de l'île de Gaua
  • Sculpture du sud-est de l'île de Vanua Lava
  • Sculpture de l'ouest de l'île de Gaua
  • Sculpture du nord de l'île d'Ambrym
  • Sculpture de l'île de Malo
  • Sculpture de l'île de Nendö
  • Sculpture des Iles Salomon
  • Sculpture de l'île de Makira (San Cristóbal)
  • Sculpture de Nouvelle-Irlande
  • Sculpture de Nouvelle-Irlande (2)
  • Sculpture de la région centrale du fleuve Sepik
  • Sculpture korwar
  • Sculpture de l'île de Nukuoro
  • Sculpture de l'île de Mangareva
  • Sculpture des îles Marquises
  • Sculpture des îles Marquises (2)
  • Sculpture de l'île de Tahiti (?)
  • Sculpture des îles Hawaii
  • Sculpture des îles Hawaii (2)
  • Sculpture de l'île de Pâques
  • Sculpture de l'île de Pâques (1)
  • Sculpture de l'île de Pâques (2)
  • Sculpture de l'île de Pâques (3)
  • Sculpture de l'île de Pâques (4)

Sculpture de l'île de Pâques

Pectoral rei miro XVIIe-XVIIIe siècle ? Île de Pâques Bois L. 46 cm Ancienne colelction musée d'Ethnographie du Trocadéro Don Prince Roland Bonaparte, 1887 Musée du quai Branly Inv. 71.1887.31.75

Le terme rei, commun en Polynésie, désigne un ornement de cou autrefois façonné dans une dent de cachalot ; selon Alfred Métraux, le mot rei était aussi employé pour évoquer l'huître perlière. À l'île de Pâques, comme partout ailleurs en Polynésie, le nom miro se rapporte à l'arbre et plus particulièrement au bois ; le rei miro est donc un ornement pectoral en bois.
Ce rei miro est un objet plat orné à ses deux extrémités d'une sculpture anthropomorphe en relief ; cette sculpture représente une tête humaine étroite, pointue et courbe au profil aquilin et au menton aminci. Le visage, aux yeux creusés d'une cavité, aux sourcils épais et à la bouche grimaçante, n'est pas sans rappeler celui des moai kavakava.
Le rei miro n'a pas son équivalent en Polynésie, mais trouve peut-être son origine dans les ornements de nacre qui y sont largement répandus.