Changer de langue :

  • Fr
  • En
  • Es

22 décembre

Sculpture de l'île de Pâques

  • Sculpture Kanak
  • Sculpture Kanak (2)
  • Sculpture Kanak (3)
  • Sculpture de l'est de l'île de Gaua
  • Sculpture du sud-est de l'île de Vanua Lava
  • Sculpture de l'ouest de l'île de Gaua
  • Sculpture du nord de l'île d'Ambrym
  • Sculpture de l'île de Malo
  • Sculpture de l'île de Nendö
  • Sculpture des Iles Salomon
  • Sculpture de l'île de Makira (San Cristóbal)
  • Sculpture de Nouvelle-Irlande
  • Sculpture de Nouvelle-Irlande (2)
  • Sculpture de la région centrale du fleuve Sepik
  • Sculpture korwar
  • Sculpture de l'île de Nukuoro
  • Sculpture de l'île de Mangareva
  • Sculpture des îles Marquises
  • Sculpture des îles Marquises (2)
  • Sculpture de l'île de Tahiti (?)
  • Sculpture des îles Hawaii
  • Sculpture des îles Hawaii (2)
  • Sculpture de l'île de Pâques
  • Sculpture de l'île de Pâques (1)
  • Sculpture de l'île de Pâques (2)
  • Sculpture de l'île de Pâques (3)
  • Sculpture de l'île de Pâques (4)

Sculpture de l'île de Pâques

Figure masculine moai tangata XVIIe-XVIIIe siècle ? Île de Pâques Bois H. 46 cm Don du Dr Aze, 1872 Dépôt du Musée national de la marine (musée de l'ancienne école de médecine navale, Rochefort) Inv.13.162

La construction souple et longiforme du moai tangata s'écarte des canons habituels de la statuaire polynésienne selon lesquels la tête et le ventre sont gros, le dos puissant, les jambes courtes et les volumes rigides.
Le traitement naturaliste de l'anatomie est en harmonie avec l'expression scrupuleuse, fluide et sensuelle du modelé des organes, des muscles et des os. L'allongement exagéré du torse, le surcreusement du bassin et l'architecture de la tête rompent le "classicisme" de la construction.
Le rang social élevé est signifié par le petit anneau en relief qui arrête le sillon vertébral au-dessus de l'aile du bassin ; cet anneau figure parfois sur les statues géantes en pierre, très souvent sur les statuettes en bois à côtes (moai kavakava) et toujours sur les statuettes féminines plates (moai papa). Les ornements d'oreille et la barbiche soignée sont eux aussi des attributs hiérarchiques. Trois têtes barbues sont finement gravées sur le crâne ; leur longue chevelure fusiforme se termine en une queue fourchue à double courbe, comme celle qui caractérise les mammifères marins (phoques et cétacés). Sculptées sur la tête, partie la plus sacrée de la statuette, ces figures indiquent les forts liens qui unissent cette représentation à une trinité d'entités surnaturelles océaniques.