Changer de langue :

  • Fr
  • En
  • Es

18 avril

Sculpture ifugao

  • Sculpture du nord-ouest de l'île Nias
  • Sculpture du nord de l'île Nias
  • Sculpture toba-batak
  • Sculptures nage
  • Sculpture ifugao

Sculpture ifugao

Figure de divinité du riz bulul XVe siècle Nord de l'île de Luçon, Philippines Bois H. 48 cm Ancienne collection William Beyer Don Anne et Jacques Kerchache, 1999 Musée du quai Branly Inv. 70.1999.4.1

Les Ifugao, originaires de Taiwan, se sont installés aux Philippines il y a environ quatre mille ans. Ils occupent le versant sud des montagnes de la Cordillera Central. Pour exploiter toutes les parcelles de terre, ils ont mis au point les célèbres rizières en terrasse soutenues par des murs.
La religion et le panthéon ifugao constituent l'un des ensembles de croyances les plus élaborés d'Asie, en dehors de ceux qui ont subi l'influence de l'Inde. Les rituels ifugao s'organisaient autour des systèmes complexes de la culture du riz. Les bulul sont des représentations anthropomorphes des divinités du riz qui avaient le pouvoir de veiller sur les semences avant les semailles et sur les tas de grains frais après la récolte. Leur fabrication étant fort chère, tous les foyers ne pouvaient en posséder. Selon la richesse de ceux qui les commandaient, les rituels variaient en importance et en durée, et les sacrifices d'animaux (poulets et cochons) par les prêtres en dépendaient.
Pendant les cérémonies, les bulul recevaient des offrandes et étaient enduits de sang. Ils étaient ensuite conservés dans des maisons où la suie ajoutait la patine noire à ces sculptures réalisées le plus souvent en bois de narra. La coupe qui fait corps avec le personnage, sans doute une femme, servait aux prêtres pour la consommation de la bière de riz au cours des rituels.

Cette oeuvre est présentée dans le cadre de l'exposition Philippines, archipel des échanges qui se tient au musée du quai Branly du 9 avril au 14 juillet 2013.