Changer de langue :

  • Fr
  • En
  • Es

17 septembre

Sculpture taïrona

  • Sculpture maya
  • Sculpture taïno - 1
  • Trigonolithe Taïno
  • Grande hache
  • Grand collier - Ceinture cérémonielle
  • Sculpture de Chupícuaro
  • Sculpture de Teotihuacán
  • Sculpture de Teotihuacán (2)
  • Sculpture de Teotihuacán (3)
  • Sculpture maya - 0
  • Vase maya
  • Sculpture maya - 1
  • Sculpture  maya (2)
  • Sculpture maya (3)
  • Sculpture du Veracruz
  • Sculpture huaxtèque
  • Sculpture aztèque
  • Sculpture aztèque (2)
  • Quetzalcoatl-Serpent - Sculpture anthropozoomorphe aztèque
  • Sculpture aztèque (3)
  • Sculpture aztèque (4)
  • Sculpture kwakwaka'wakw (kwakiutl)
  • Masque aux yeux ouverts
  • Sculpture tsimshian
  • Sculpture Kwakwaka'wakw (Kwakiutl) (2)
  • Sculpture tlingit
  • Sculpture Yup'ik
  • Sculpture Yup'ik (2)
  • Sculpture koniag
  • Masque aux yeux fermés
  • Sculptures de Teotihuacan
  • Sculpture taïrona

Sculpture taïrona

Pendentif XIe – XVe siècles. Département du Magdalena, Colombie. Or. H. 13 cm ; L. 13 cm ; P.. 4,5 cm. Musée du quai Branly. Inv. 70.2003.14.1

L’Amérique andine précolombienne se distingue des autres régions américaines par l’ancienneté du travail des métaux, apparu il y a 3500 ans sur les hautes terres du Pérou. Progressivement assimilé par les cultures voisines, il a donné naissance à une remarquable tradition d’orfèvrerie. Sur l’actuel territoire de Colombie, cette tradition a débuté vers 500 avant J.-C. et s’est poursuivie jusqu’à la conquête espagnole. Durant deux mille ans, elle a donné lieu à la fabrication de milliers de pièces d’ornements ou d’offrandes figurant des représentations humaines, animales et géométriques au moyen de techniques complexes mises en œuvre sur différents alliages, en particulier le tumbaga alliant l’or et le cuivre. Près d’une douzaine de styles apparaissant comme le reflet d’une profonde diversité chronologique et culturelle ont été identifiés au sein de cette riche production.

Ce pendentif illustre le savoir-faire des maîtres-orfèvres de la culture taïrona, qui s’est développée dans la Sierra Nevada de Santa Marta, au nord de la Colombie, entre 1000 et 1500 après J.-C. Il représente un homme portant un masque de chauve-souris, une grande coiffe ornée de deux toucans, un labret et des ornements d’oreilles ; le personnage tient dans ses mains les extrémités d’un sceptre se terminant par une double volute. Cet ornement, qui peut représenter un cacique, un chamane en état de transformation, un ancêtre divinisé ou figurer un élément de l’univers, devait appartenir à un individu puissant. Dans la Colombie préhispanique, ces objets étaient utilisés par les caciques et les chamanes pour renforcer leur prestige et rendre visibles leur autorité et leurs privilèges