Changer de langue :

  • Fr
  • En
  • Es

25 octobre

Sculpture Urhobo

  • Sculpture bidjogo
  • Sculpture nalu
  • Sculpture sapi
  • Sculpture dogon
  • Sculpture tellem
  • Sculpture tellem ou dogon
  • Sculpture soninké
  • Sculpture dogon (2)
  • Sculpture dogon (3)
  • Sculpture nuna
  • Sculpture baoulé
  • Sculpture baoulé (2)
  • Sculpture dédiée à Gou, divinité du fer et de la guerre
  • Sculpture de la culture Nok
  • Sculpture de la culture Nok (2)
  • Sculpture Sokoto
  • Sculpture du royaume d'Ifè
  • Sculpture du royaume de Bénin
  • Sculpture du royaume de Bénin (2)
  • Sculpture mbembé
  • Sculpture ejagham
  • Sculpture bangwa
  • Sculpture Bamendou
  • Sculpture fang
  • Sculpture fang (1)
  • Sculpture fang (2)
  • Sculpture fang (3)
  • Sculpture fang (4)
  • Sculpture kota
  • Sculpture sanaga
  • Sculpture m'bété
  • Sculpture téké
  • Sculpture yangéré
  • Sculpture luba
  • Sculpture songyé
  • Sculpture hungana
  • Sculpture yombé
  • Sculpture vili
  • Sculpture zoulou
  • Sculpture sakalava
  • Sculpture Urhobo

Sculpture Urhobo

Figure de Emetejevwe, nièce du fondateur de la ville d'Eherhe XVIIIe siècle Nigeria Bois. H. 142 cm Ancienne collection musée Barbier-Mueller Musée du quai Branly Inv. 73.1996.1.102

Emetejevwe est la nièce du héros Owedjedor, le fondateur de la ville d’Eghwerhe.

Les imposantes sculptures, commémorant les lignages fondateurs qui matérialisaient l’esprit de la communauté, étaient placées dans des sanctuaires, visibles des seuls initiés au cours des rites qui les concernaient.

Pour les Urhobo, la coutume veut que la famille soutienne l’individu. Owedjedor était la figure centrale des onze statues qui évoquaient ses proches. Le héros guerrier, réputé pour ses pouvoirs surnaturels, était représenté debout, une lance et une épée à la main. L’aspect martial, frontal, caractérisait les personnages masculins du groupe.

A l’opposé, parmi les figures qui étaient placées sur la gauche d’Owedjedor, Emetejevwe est représentée assise, un enfant contre sa poitrine. Elle évoque l’autre composante du lignage, la mère nourricière, maîtresse de la fécondité, et, comme le révèle les lourds bracelets d’ivoire qu’elle porte, la richesse et le statut social élevé des figures de cet ensemble sculpté.