Changer de langue :

  • Fr
  • En
  • Es

20 décembre

Sculpture songyé

  • Sculpture bidjogo
  • Sculpture nalu
  • Sculpture sapi
  • Sculpture dogon
  • Sculpture tellem
  • Sculpture tellem ou dogon
  • Sculpture soninké
  • Sculpture dogon (2)
  • Sculpture dogon (3)
  • Sculpture nuna
  • Sculpture baoulé
  • Sculpture baoulé (2)
  • Sculpture dédiée à Gou, divinité du fer et de la guerre
  • Sculpture de la culture Nok
  • Sculpture de la culture Nok (2)
  • Sculpture Sokoto
  • Sculpture du royaume d'Ifè
  • Sculpture du royaume de Bénin
  • Sculpture du royaume de Bénin (2)
  • Sculpture mbembé
  • Sculpture ejagham
  • Sculpture bangwa
  • Sculpture Bamendou
  • Sculpture fang
  • Sculpture fang (1)
  • Sculpture fang (2)
  • Sculpture fang (3)
  • Sculpture fang (4)
  • Sculpture kota
  • Sculpture sanaga
  • Sculpture m'bété
  • Sculpture téké
  • Sculpture yangéré
  • Sculpture luba
  • Sculpture songyé
  • Sculpture hungana
  • Sculpture yombé
  • Sculpture vili
  • Sculpture zoulou
  • Sculpture sakalava
  • Sculpture Urhobo

Sculpture songyé

Appui-tête XIXe siècle République démocratique du Congo Bois H. 14 cm Anciennes collections Stephen Chauvet, Maurice Ratton Musée du quai Branly Inv. 73.1986.1.3

Les appuis-tête songyé relèvent d'une tradition partagée avec les Luba.
Les Songyé ont réalisé par ailleurs des statues et des statuettes anthropomorphes comportant un visage expressif qui étaient liées aux pouvoirs des personnalités religieuses. L'esthétique de ces figures singulières réapparaît dans leurs sièges à cariatide et leurs appuis-tête.
Les appuis-tête songyé montrent plutôt des personnages masculins.
Les immenses pieds ont été associés au pouvoir et à la prise de possession territoriale. La position des bras, mains posées de part et d'autre du nombril, montrent, selon F. Neyt, "combien l'ancêtre est à la source du lignage et veille sur les siens".
Le style de cette œuvre s'inscrit sans conteste dans la culture songyé, son iconographie puisant pour sa part dans un fonds de références culturelles partagées autrefois par les Luba, les Songyé, mais également, entre autres, par les Hemba ou les Kusu.