Changer de langue :

  • Fr
  • En
  • Es

31 octobre

Sculpture du royaume d'Ifè

  • Sculpture bidjogo
  • Sculpture nalu
  • Sculpture sapi
  • Sculpture dogon
  • Sculpture tellem
  • Sculpture tellem ou dogon
  • Sculpture soninké
  • Sculpture dogon (2)
  • Sculpture dogon (3)
  • Sculpture nuna
  • Sculpture baoulé
  • Sculpture baoulé (2)
  • Sculpture dédiée à Gou, divinité du fer et de la guerre
  • Sculpture de la culture Nok
  • Sculpture de la culture Nok (2)
  • Sculpture Sokoto
  • Sculpture du royaume d'Ifè
  • Sculpture du royaume de Bénin
  • Sculpture du royaume de Bénin (2)
  • Sculpture mbembé
  • Sculpture ejagham
  • Sculpture bangwa
  • Sculpture Bamendou
  • Sculpture fang
  • Sculpture fang (1)
  • Sculpture fang (2)
  • Sculpture fang (3)
  • Sculpture fang (4)
  • Sculpture kota
  • Sculpture sanaga
  • Sculpture m'bété
  • Sculpture téké
  • Sculpture yangéré
  • Sculpture luba
  • Sculpture songyé
  • Sculpture hungana
  • Sculpture yombé
  • Sculpture vili
  • Sculpture zoulou
  • Sculpture sakalava
  • Sculpture Urhobo

Sculpture du royaume d'Ifè

Tête commémorative XIIe-XIVe siècle Nigeria Terre cuite H. 15,5 cm Ancienne collection musée Barbier-Mueller Musée du quai Branly 73.1996.1.4

Cette tête masculine se rattache au corpus prestigieux des œuvres de la civilisation d'Ifè, constitué d'une majorité de terres cuites contre une minorité de bronzes. Moins grande que nature cette tête représente sans doute un serviteur du roi et adopte les mêmes conventions esthétiques que celles figurant le souverain. La surface de la peau est couverte par des lignes interprétées comme l'évocation d'un voile de perles, ou comme la trace de peintures rituelles ou de véritables scarifications.
Les variations de couleur sont dues aux conditions de cuisson. Typiques de l'art d'Ifè sont la représentation conventionnelle de l'?il, dont le coin de la paupière supérieure retombe sur celui de la paupière inférieure, l'absence de pupilles et le bourrelet destiné à évoquer la présence des sourcils.
La chronologie d'Ifè (dont la cité est demeurée jusqu'à nos jours la capitale religieuse des Yoruba) atteste la présence de la métallurgie du fer avant le IXe siècle. La période dite du pavement (XIe-XVe siècle) correspond au moment de production des bronzes et des terres cuites dans un style naturaliste idéalisé.