Changer de langue :

21 septembre

la Chupicuaro

La Chupicuaro © musée du quai Branly photo Arnaud Baumann - Cliquer pour agrandir, ouverture dans une nouvelle fenêtre
La Chupicuaro © musée du quai Branly photo Arnaud Baumann

Je suis l’emblème et le logo du musée du quai Branly, mais je réside au musée du Louvre, plus précisément au Pavillons des Sessions, tout près de la Porte des Lions.

Mon statut de chef-d’œuvre m’a valu cette place dans le temple de l’Art, au milieu d’autres sculptures, d’Afrique, d’Asie, d’Océanie, et, comme moi, des Amériques. J’ai vu le jour dans les montagnes du Mexique central et mon nom est celui d’un site archéologique en partie recouvert par les eaux du Rio Lerma.

La Chupicuaro © musée du quai Branly photo Arnaud Baumann - Cliquer pour agrandir, ouverture dans une nouvelle fenêtre
La Chupicuaro © musée du quai Branly photo Arnaud Baumann
La Chupicuaro © musée du quai Branly photo Arnaud Baumann - Cliquer pour agrandir, ouverture dans une nouvelle fenêtre
La Chupicuaro © musée du quai Branly photo Arnaud Baumann

On dit que j’étais associée à un rite funéraire en relation avec la fertilité de la terre et à son cycle annuel de mort et de renaissance. En effet, je suis toujours là, moi, grande céramique à engobe aux formes généreuses qui charme les yeux par la modernité de mon graphisme et par l’éclat de mes coloris.

La couleur rouge dont je suis revêtue, agrémentée de dessins noirs, beiges ou blancs n’a rien perdu de son éclat, comme si le peintre et le sculpteur avaient mis tout leur savoir-faire et leur exigence d’artistes pour me donner vie. Et malgré mes 25 siècles, je garde une extraordinaire vitalité !