Changer de langue :

  • Fr
  • En
  • Es

Musée du Quai Branly, là où dialoguent les cultures

16 avril

Encensoir à décor zoomorphe

Encensoir à décor zoomorphe

Description

Céramique type : Alligator Incensario.
Pâte de couleur brune, de texture moyenne. Surface brune, lissée. Forme : l'encensoir est en deux parties : ; a) un bol tronconique, à fond aplati, supporté par une base annulaire légèrement évasée de 15 mm de haut. b) un couvercle tronconique au sommet aplati ; sur cette plate-forme circulaire, est placé un socle cylindrique, creux, large et bas, percé de trous, sur lequel est juché un crocodile ; l'animal est creux, muni de nombreuses ouvertures.Quand l'encensoir était en usage, la fumée était dirigé par la forme du couvercle vers le centre de la plate- forme percé d'un trous, par lequel elle passait dans le socle et dans l'animal, pour s'en échapper par les multiples ouvertures pratiquées à cet effet. Décor : 1). Appliqué : deux rangées horizontales de petites pointes appliquées les unes contre les autres sont placées sur les parois du bol, au dessus de la base ; le bord du bol est garni d'une rangée de pointes plus grandes disposées horizontalement ; sous elle, sont deux rangs de pointes plus petites ; la décoration du bord du couvercle est identique à celle du bord du bol. Autour de la plate- forme, sont disposés trois rangs horizontaux de petites pointes, d'où pendent cinq rectangles verticaux espacés régulièrement, constitués de trois rangées de quatre pointes- chacune. Des rangs serrés de pointes coniques ornent en outre le dos et la queue du crocodile qui repose sur le ventre ; les pattes bien détachées du corps sont pliées et aboutissent sur le bord du socle. La partie antérieure de la tête de l'animal est considérablement décorée : deux petites crêtes en arc-de-cercle de chaque côté, et une plus grande au centre, composée de trois anneaux successifs ornés de pointes triangulaires. Cette crête centrale est très saillante : elle part du sommet de la tête et se termine à la gueule. 2) Perforations : elles sont circulaires, triangulaires ou losangiques. Le socle en est orné d'une rangée à la base et d'une autre au sommet; d'autres perforations ont été pratiquées sur le corps de l'animal sur son cou et sa tête. 3) Incisions : des traits incisés encadrent souvent les zones de perforations, et suivent le contour des crêtes, de la gueule et des yeux (indiqués par des pastilles). 4). Peinture : une épaisse peinture blanche est étendue sur toutes les zones munies de pointes et sur certaines parties de la tête du crocodile: les crêtes, la gueule, les yeux, les oreilles, etc . Etat actuel : pièce restaurée ; presque complète.

Objet archéologique

Région
Amérique > Amérique centrale > Costa Rica > Guanacaste (province) > La Guinea
Dates
800 - 1200
Matériaux et techniques
terre cuite
Dimensions d'encombrement
(HxLxPxPoids)
35,2 x 49,5 x 34,7 cm ; 7904 g
Unité patrimoniale
Amériques
N°inventaire
71.1960.99.85
Donateurs
Mission Claude-François Baudez

Situer cet objet dans le musée

Parcours thématiques

Parures et ornements

Parures et ornements

Dans toutes les cultures, l’homme a pratiqué l’art de la parure, alliant ainsi l’apparence et le cérémoniel...

Explorer cette collection

Les objets les plus consultés

Voir les objets les plus consultés
  • Objet Masque de façade
  • Objet Panneau sculpté polychrome
  • Objet Statuette féminine
  • Objet Statuette
  • Objet Figurine masculine
  • Objet Statuette magique
  • Objet Epouvantail
  • Objet Masque anthropomorphe
  • Objet Statuette masculine
  • Objet Sculpture anthropomorphe