Changer de langue :

  • Fr
  • En
  • Es

Musée du Quai Branly, là où dialoguent les cultures

20 avril

Collier à l'oiseau

Collier à l'oiseau

Description

Ce collier est formé d'un pendentif en forme d'oiseau (un paon aux ailes déployées et à la queue en forme d'éventail, symbole de la félicité et du bonheur conjugal) au corps délicatement ouvragé d'enroulements filigranés et perlés, à la tête fine incrustée de pierreries (émeraudes), à la queue largement épanouie en éventail, ornée de minuscules perles fines, et d'un collier constitué de perles ovoïdes orné de pierres précieuses, de petites bobines d'or au décor floral émaillé et de perles fines.

Le pendentif serait plus récent que la chaîne dont une partie a été enlevée
La technique du filigrane pourrait ne pas être marocaine

Projet de texte de MFV dans le livre "Chefs-d'oeuvre" collection MQB
"Ce collier est formé d'un pendentif en forme d'oiseau (un paon, symbole de la félicité et du bonheur conjugal) au corps délicatement ouvragé d'enroulements filigranés et perlés, à la tête fine incrustée de pierreries, à la queue largement épanouie en éventail, ornée de minuscules perles fines, et d'un collier constitué de perles ovoïdes ornées de pierres précieuses, de petites bobines d'or au décor floral émaillé et de perles fines.
Tout dans cette parure évoque la joaillerie grenadine des 14 et 15èmes siècles, en particulier le collier nasride avec ses éléments tubulaires émaillés : les qannuta , ses boules au décor filigrané et ses chapelets de perles baroques. Le pendentif en forme d'oiseau se rapproche de ces breloques suspendues à certains pectoraux nasrides dont la forme hésite entre le fleuron, la palmette et l'oiseau. Les émaux filigranés rappellent les anciens cloisonnés andalous et les pierres serties côte à côte évoquent la mode des joyaux constellés de pierreries que l'Inde et la Turquie ottomane avaient diffusé à travers le monde musulman.
Il existe cinq autres pendentifs de ce type connus dans le monde : un au musée Benakis d'Athènes, un au Victoria and Albert Museum de Londres, un troisième dans la collection Thyssen à Lugano, un chez Spink and Son LTD à Londres (non publié) et enfin celui de la collection Benyaminoff à New-York, récemment vendu en vente publique et peut-être acheté par le musée de Jerusalem Le pendentif à l'oiseau de la collection Al-Salah du musée du Koweit est d'origine indienne et date du 18ème siècle"

Usage

Bijou- Elément de la parure féminine, juive essentiellement.

Région
Afrique > Afrique septentrionale > Maghreb > Maroc > Fès (département) > Fès (ville)
Matériaux et techniques
or, pierreries, perles baroques, émaux
Dimensions d'encombrement
(HxLxPxPoids)
40 x 8,2 x 2,9 cm, 127 g
Unité patrimoniale
Afrique du Nord et Proche-Orient
N°inventaire
74.1969.6.1.1-2

Situer cet objet dans le musée

Parcours thématiques

Masques

Masques

Le masque cache autant qu’il révèle, « nie autant qu’il affirme » selon la formulation de Claude Lévi-Strauss...

Explorer cette collection

Les objets les plus consultés

Voir les objets les plus consultés
  • Objet Masque de façade
  • Objet Panneau sculpté polychrome
  • Objet Statuette féminine
  • Objet Statuette
  • Objet Figurine masculine
  • Objet Statuette magique
  • Objet Epouvantail
  • Objet Masque anthropomorphe
  • Objet Statuette masculine
  • Objet Sculpture anthropomorphe