Changer de langue :

  • Fr
  • En
  • Es

Musée du Quai Branly, là où dialoguent les cultures

24 avril

Tapis

Tapis

Description

Tapis de forme rectangulaire en laine orange, vert, bleu, à lisières tissées et points noués. Décor géométrique en registres horizontaux.
Décor par bandes horizontales à petits motifs géométriques verts et bleus sur fond orange. Aux extrémités, bandes unies.

Les Aït bou Ichaouen font partie de la confédération des Aït Seghrouchen, originaire du Moyen Atlas. Ce sont des nomades qui vivent dans la partie sud du Moyen Atlas, presque aux confins de l'Algérie. Ces tapis sont apparus sur le marché dans les années 95/96 à la suite d'une grande sécheresse. Si la qualité de la laine n'est pas exceptionnelle, la liberté dans la composition, la puissance de couleurs et l'abstraction font penser aux oeuvres de Paul Klee.

Usage

Tapis servant aussi de couverture et de matelas pour les populations nomades et transhumantes.

Culture
Tribus Aït Seghrouchen et Aït bou Ichaouen
Région
Afrique > Afrique septentrionale > Maghreb > Maroc > Moulouya (vallée de la)
Dates
20e siècle
Matériaux et techniques
laine, poils de chèvre, teintures végétales et chimiques
Dimensions d'encombrement
(HxLxPxPoids)
1 x 187 x 400 cm, 14975 g
Unité patrimoniale
Afrique du Nord et Proche-Orient
N°inventaire
70.2001.16.1

Situer cet objet dans le musée

Parcours thématiques

Masques

Masques

Le masque cache autant qu’il révèle, « nie autant qu’il affirme » selon la formulation de Claude Lévi-Strauss...

Explorer cette collection

Les objets les plus consultés

Voir les objets les plus consultés
  • Objet Masque de façade
  • Objet Panneau sculpté polychrome
  • Objet Statuette féminine
  • Objet Statuette
  • Objet Figurine masculine
  • Objet Statuette magique
  • Objet Epouvantail
  • Objet Masque anthropomorphe
  • Objet Statuette masculine
  • Objet Sculpture anthropomorphe