Changer de langue :

25 juillet

Walker Evans : photographies

Le photographe américain Walker Evans (1903–1975) est l’une des figures majeures de la photographie documentaire américaine. Ses photos sont devenues des icônes modernes : on pense par exemple aux photographies de la Grande Dépression, et à sa contribution au programme de la Farm Security Administration. Son travail a influencé plusieurs générations de photographes.

En 1935, le Museum of Modern Art de New York organisait une exposition de sculptures africaines. Âgé de 32 ans, Walker Evans fut commissionné pour faire un portfolio photographique reproduisant une sélection des 477 statuettes et masques exposés. Le musée du quai Branly possède l’un des 17 portfolios, de quatre volumes chacun, alors réalisés. Il s’agit de l’un des rares de cette série encore complets dans le monde – le seul en Europe qui soit « monté complet ». C’était aussi la première fois que les sculptures africaines étaient exposées comme des œuvres d’art, et non plus comme des objets ethnographiques.

Les photographies de Walker Evans portent sa signature : une même sculpture est prise sous plusieurs angles, et la composition des images reflète son style très personnel.

Le catalogue montre une sélection de 30 photographies de Walker Evans, reproduites à taille réelle. Elles sont accompagnées par un texte de Virginia-Lee Webb sur ce travail de Walker Evans, ainsi que par une préface d’Yves Le Fur, commissaire de l’exposition.

Cet ouvrage a été publié dans le cadre de la biennale Photoquai 2007.

descriptif :

Une sélection du portfolio photographique que Walker Evans (1903–1975) fit en 1935 des sculptures africaines exposées au MoMA de New York.
64 pages • 24 x 34 cm • 8 €
Coédition musée du quai Branly - Nicolas Chaudun
978-2-915133-65-3

64 pages au format 24 x 34 cm

acheter ce catalogue en ligne

commissaire d'exposition

Yves Le Fur, directeur du Patrimoine et des Collections, musée du quai Branly.

Textes de Virginia-Lee Webb, conservateur au Metropolitan Museum, New York.