Changer de langue :

1 octobre

L'aristocrate et ses cannibales

Le voyage en Océanie du comte Festetics de Tolna, 1893-1896

Commissaire : Roger Boulay

En 1903, paraît le premier ouvrage de Festetics : Chez les Cannibales, suivi de la publication, en 1904 du tome second : Vers l’écueil de Minicoy. Ces deux volumes sont sources de passionnantes informations et susciteront l’enthousiasme, des années durant, de milliers de lecteurs.

L’exposition L’aristocrate et ses cannibales est conçue comme une chronique de voyage autour de douze escales choisies au long des récits de Festetics à travers les îles et les archipels d’Océanie. Ce parcours offre des aspects significatifs du contexte imaginaire, idéologique, ethnographique et historique du Pacifique, à la fin du XIXe siècle. De ce long périple effectué à bord de son yacht, le Tolna, il rapporte histoires, notations, objets ou photographies.

Chronique quasi journalistique du voyage, le catalogue se sert de la carte de navigation comme d’un fil conducteur. À chaque escale, événements, rencontres, personnages jalonnent la navigation du lecteur, certainement plus calme que celle, mouvementée, de cet observateur talentueux et perspicace.

descriptif

Le récit, en douze escales choisies du voyage de Festetics de Tolna à travers les îles et les archipels d’Océanie, dans le contexte imaginaire, idéologique, ethnographique et historique du Pacifique, à la fin du XIXe siècle. Chronique quasi journalistique, le catalogue suit la carte de navigation comme fil conducteur.


144 pages • 22 x 28 cm • 14,20 €
Coédition musée du quai Branly - Actes Sud
Diffusion Actes Sud

978-2-742769-88-9

acheter ce catalogue en ligne

commissaires de l'exposition

Roger Boulay et Judit Antoni

Docteur en ethnologie, Roger Boulay a été le responsable des collections océaniennes au musée national des Arts d’Afrique et d’Océanie, où il a notamment réalisé l’exposition Kannibals & Vahinés. Après s’être vu confier le programme muséographique du Centre Culturel Tjibaou à Nouméa, il est aujourd’hui chargé de mission pour les collections océaniennes auprès de la Direction des Musées de France, et auprès des musées de Tahiti et de Nouvelle-Calédonie pour réaliser des actions muséographiques et des projets d’inventaire de leur patrimoine.

Archéologue et anthropologue, Judit Antoni a réalisé en 2002 et 2003 une exposition sur la collection Festetics du musée de Budapest et le voyage: « A kaland nyomàban, grof Tolnai Festetics Rudolf oceaniai utazasai ». Elle a écrit un article sur le voyage de Festetics dans la revue Tribal, en 2004.

en savoir plus

... sur l'exposition l'aristocrate et ses cannibales