Changer de langue :

24 abril

autour des expositions

Autour de l'exposition "Tatoueurs, tatoués"

Affiche "Tatoueurs, tatoués" - Click para ampliar, abre en ventana nueva

Un programme de manifestations sont prévus en lien avec l’exposition Tatoueurs, tatoués. Pour la première partie, de mai à août, Pierre-Yves Belfils, responsable des publications périodiques, présente une séance par mois sur la bibliothèque installée au salon de lecture, près de 400 livres sur le sujet.  

Le zoom de septembre à décembre, conçu par Anne et Julien, commissaires de l’exposition  sera consacré à ce sujet. 

Le Moko, un art thérapeutique

Vendredi 9 mai à 18h

Rencontre avec Mark Kopua, membre du conseil national des arts de Nouvelle Zélande sur le tatouage Maori et ses applications thérapeutiques et avec Sébastien Galliot, anthropologue, conseiller scientifique de l’exposition.

 

 

The Tattoo Queen, Jean Furella Carroll

Samedi 10 mai à 17h

Jean Furella Carroll est une artiste de cirque américaine, née dans les années 1920 et morte en décembre 1969. Elle est connue en tant que femme tatouée sous le nom de The Tattoo Queen. Elle raconte son histoire dans un petit texte de 6 pages vendu alors 50 cents : The story of how i became the Tattoo Queen.

 

De pages et d’encre : le tatouage dans les collections de la médiathèque

Vendredi 13 juin à 19h

A l’occasion de l’exposition Tatoueurs, Tatoués, la médiathèque du musée a constitué une grande bibliothèque du tatouage au salon de lecture J. Kerchache. Venez découvrir l’histoire du tatouage à travers des reproductions de flashs, brevets de dermographes, d’ouvrages et de revues de références.

Par Pierre-Yves Belfils, responsable des publications périodiques au musée.

Le tatouage chez les criminels. Autour de la revue « Archives d’anthropologie criminelle ».

Samedi 5 juillet à 19h

La première revue francophone dédiée à la criminologie est fondée en 1886 par Alexandre Lacassagne et Gabriel Tarde. De nombreuses études y sont consacrées sur le tatouage chez les criminels. On peut citer par exemple le docteur Charles Perrier qui mena une telle étude à Nice en 1897.

Par Pierre-Yves Belfils, responsable des publications périodiques au musée.

 

 

De pages et d’encre : les tatoueurs dans les collections de la médiathèque

Jeudi 7 août à 19h 

A l’occasion de l’exposition Tatoueurs, Tatoués, la médiathèque du musée du quai Branly à constitué une grande bibliothèque du tatouage au salon de lecture. Venez découvrir les grandes figures du tatouage à travers des reproductions de flashs, d’ouvrages et de revues de références. 

Par Pierre-Yves Belfils, responsable des publications périodiques au musée.