Changer de langue :

19 diciembre

Histoire de l'art et anthropologie

Les posters

 - Click para ampliar, abre en ventana nueva
Johannes Neurath
 - Click para ampliar, abre en ventana nueva
Solen Roth et Jennifer Kramer
 - Click para ampliar, abre en ventana nueva
Raphaël Rousseleau
 - Click para ampliar, abre en ventana nueva
Ricardo Calavanti-Schiel
 - Click para ampliar, abre en ventana nueva
Roman Chambrin
 - Click para ampliar, abre en ventana nueva
Ludovic Coupaye
 - Click para ampliar, abre en ventana nueva
Ralph Dekoninck

Jeudi 21 juin 2007, Institut national d'histoire de l'art - Auditorium

La première journée esquissera une Histoire croisée des deux disciplines, mettant en exergue les emprunts, explicites ou implicites, de l’une à l’autre, les obstacles auxquels ils se sont heurtés et les débats qu’ils ont engendrés. Après les conférences inaugurales de David Freedberg, historien de l’art, et de Philippe Descola, anthropologue, deux sessions sont proposées.
 

Le matin et dans la première partie de l’après-midi, des duos composés d’un historien de l’art et d’un anthropologue porteront leurs regards croisés sur des œuvres ou des personnalités éminentes qui ont pratiqué l’interdisciplinarité. La fin de l’après-midi sera consacrée aux questions et outils communs en privilégiant les thèmes de l’ornement, de la photographie et du rythme.

 

9h30

Petit déjeuner d’accueil

 

10h00

Discours d’ouverture

Antoinette Le Normand-Romain, directrice de l’Institut national d’histoire de l’art

Stéphane Martin, président du musée du quai Branly

Philippe Durey, président du Comité français d’histoire de l’art

Ruth Phillips, professeur d’histoire de l’art et d’anthropologie à l’Université de Carleton, Canada

 

Présentation du colloque par Anne-Christine Taylor, directrice du département de la recherche et de l’enseignement du musée du quai Branly et Thierry Dufrêne, professeur d’histoire de l’art contemporain à l’Université Paris X- Nanterre.

Histoire croisée des disciplines

10h30

Movement, embodiment, emotion

David Freedberg, professeur à l’Université Columbia, New York

 

11h00

L’envers du visible : ontologie et iconologie

Philippe Descola, professeur au Collège de France et directeur d'études à l’École des hautes en sciences sociales

Oeuvres et auteurs

Séance plénière

Présidente de séance : Ruth Phillips, professeur d’histoire de l’art et d’anthropologie à l’Université de Carleton, Canada

 

11h30

New York : The Museum of Natural History

Warburg, Lévi-Strauss, Boas

Claude Imbert, professeur de philosophie à l’École normale supérieure

Philippe-Alain Michaud, conservateur au Musée national d’art moderne (Centre Georges Pompidou) 

 

12h10

Discussion

 

12h30

Déjeuner libre

 

14h30

Théorie de l'enchantement et enchantement de la théorie. L'art d'Alfred Gell

Brigitte Derlon, maître de conférences à l’École hautes études en sciences sociales

Monique Jeudy-Ballini, directeur de recherches au Centre national de la recherche scientifique

L’art ne reproduisait pas seulement, mais il créait des Dieux : Quatremère de Quincy entre archéologie, histoire de l’art et approche anthropologique

Chiara Savettieri, maître de conférences en histoire de l’art à l’Université de Pise, Italie

 

15h10

Délires anthropologiques : lectures de Leo Frobenius et de Josef Strzygowski en France dans l'entre-deux-guerres

Rémi Labrusse, professeur d’histoire de l’art contemporain à l’Université d’Amiens

Colonizing Franz Boas ? An art historical perspective starting from Alois Riegl’s work

Benedetta Cesteli Guidi, professeur affilié à l’Université de Rome “La Sapienza”, Italie

16h00

Pause café

Questions partagées, outils communs

Séance plénière

Président de séance : Jean-Philippe Uzel, professeur d’histoire de l’art à l’Université du Québec à Montréal

 

16h30

L'expérience de l'ornement

Thomas Golsenne, professeur d’histoire de l’art à l’École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris

Yves Le Fur, conservateur du patrimoine et directeur adjoint responsable des collections permanentes du musée du quai Branly

 

17h10

Anatomie artistique et photographie anthropologique en Allemagne autour de 1900

Christian Joschke, post-doctorant au Centre Marc Bloch de l’Université Humboldt de Berlin

La pensée photographique de l'anthropologie et de l'histoire de l'art

Teresa Castro, doctorante en études cinématographiques et audiovisuelles à l’Université Paris III- Sorbonne Nouvelle

 

17h40

La permanence des images et les changements de temporalités

Alban Bensa, directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales

Jean-Claude Schmitt, directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales

 

18h20

Discussion

 

A partir de 19h30

Invitation au vernissage de l’exposition présentant des œuvres d'Alain Kirili au musée de l’Orangerie.

Vendredi 22 juin 2007, musée du quai Branly - Théâtre Claude Lévi-Strauss

Cette deuxième journée s’organise en deux temps bien distincts. La matinée porte sur les procédures mises en œuvre par chacune des disciplines pour construire leur objet d’étude. Ces procédures, bien souvent considérées comme allant de soi, vont de la construction respective des objets des disciplines (la collecte, la classification, l’inventaire, l’inclusion/l’exclusion, la mises en série) ou encore la temporalité (les « formes du temps »). Dans quelle mesure ces procédures diffèrent-elles d’une discipline à l’autre ? Peut-on mettre en évidence le jeu de définition réciproque et d’influences ?

L’après-midi introduit la question de l’interprétation, dans les deux disciplines, de l’origine des images et de l’intentionnalité véhiculée par les artefacts. La dernière partie de la journée comporte deux ateliers parallèles : « Les conflits d’intention » et « Du religieux et du rite à l’œuvre » considérés du double point de vue de l’anthropologue et de l’historien d’art.

 

Les procédures en histoire de l’art et anthropologie

Séance plénière

Président de séance : Stephen Bann, professeur à l’Université de Bristol

 

9h30

Imaginer, disloquer, reconstruire

Georges Didi-Huberman, maître de conférences à l’École des hautes études en sciences sociales

 

10h00

André Leroi-Gourhan/ Pierre Francastel

Alain Schnapp, professeur d’archéologie à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne

Pierre Lemonnier, directeur de recherches au Centre national de la recherche scientifique

 

10h40

"Les inventeurs des choses" : enquêtes sur les arts et naissance d’une science de l’homme dans les cabinets du XVIe siècle

Patricia Falguières, professeur agrégé à l'École des hautes études en sciences sociales

 

11h10

Pause-café

 

11h30

Des reliquaires d'un genre nouveau

Sabine Du Crest, maître de conférences à l’Université Michel de Montaigne de Bordeaux III

Le reliquaire fait-il le saint ?

Yves Gagneux, conservateur du patrimoine, Directeur de la maison Balzac

 

12h10

Art ou ethnologie ? Questions de présentation dans les Museen für Völkerkunde allemands après 1900

Anne-Solène Rolland, conservateur-stagiaire du patrimoine, Paris Cultures en dialogue : options pour les musées du XXIe siècle

Sally Price, professeur d’ethnologie et d’histoire de l’art à l’Université William and Mary, Williamsburg, États-Unis

 

12h50

Discussion

 

13h15

Déjeuner libre

 

De l’origine des images et de l’intentionnalité

Séance plénière

Président de séance : Jacek Purchla, directeur de l’International cultural centre de Cracovie

 

14h20

L’habitant de la sculpture

Roland Recht, professeur au Collège de France

Du corps à l’image : les incarnations de l’image

Jean-Marie Schaeffer, directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales

 

15h00

Before the dots, before Papunya: Australian Aboriginal crayon drawings from Birrundudu, NT 1945

John Stanton, directeur du musée d’anthropologie de Berndt, University of Western Australia

 

15h30

Kenneth Clark, Charles Mountford, and Leonard Adam: the creation of Indigenous Collections in Melbourne

Jaynie Anderson, herald chair of fine arts, Université de Melbourne, Australie

 

16h00

Pause-café avec un intermède musical

Pan à Paname, steelband parisien

 

16h30

Ateliers

Atelier I : "Les conflits d’intention"

 

Les types physiques dans les traités d’anthropologie : entre idéalisation et caricature

Martial Guédron, professeur d’histoire de l’art à l’Université Marc Bloch de Strasbourg

 

Le beau et le laid dans la sculpture monumentale olmèque, Mexique

Claude-François Baudez, directeur de recherches honoraire au Centre national de la recherche scientifique

 

Cézanne et le japonisme : lectures historique et anthropologique

Hidemichi Tanaka, professeur d’histoire de l’art à l’Université internationale d’Atika, Japon

 

Son, image et “agency”. Vers une anthropologie historique de « l’art missionnaire » en Amérique Latine

Guillermo Wilde, chercheur au Conseil national de la recherche scientifique argentin

 

La “carrière” des œuvres, un objet d’histoire (moins) rétif à l’anthropologie

Jean-Paul Fourmentraux, membre du Centre de Sociologie du Travail et des Arts et chercheur associé au Centre de Sociologie de l'Innovation

 

Atelier II : "Du religieux et du rite à l’œuvre"

 

Trois gouttes d’art nègre. Gobinisme et métissage en histoire de l’art

Dominique Jarrassé, professeur d’histoire de l’art à l’Université Michel de Montaigne de Bordeaux III

 

Savoir faire et donner forme, ou ce qui advient lorsqu’on façonne une image

Michèle Coquet, chargée de recherche au Centre national de la recherche scientifique

 

Variations sur le triomphe de la croix. Les usages micmacs de la croix chrétienne au XVIIe siècle

Pierre Déléage, research Scholar, University of California, Berkeley

 

“Abεbuu adekai” chez les Ga du Ghana : un regard anthropologique sur l'image

Roberta Bonetti, professeur d’histoire de l’anthropologie à l’Université de Bologne, Italie

 

L’étude des arts musulmans : une "création occidentale"

Christine Peltre, professeur d’histoire de l’art à l’Université Marc Bloch de Strasbourg

 

18h30

Fin

 

Samedi 23 juin 2007, musée du quai Branly - Théâtre Claude Lévi-Strauss (copie 1)

La matinée du troisième jour du colloque est plus spécifiquement consacrée aux doctorants, en lien avec la 5e École internationale de printemps du Réseau international de formation en histoire de l’art. Celui-ci est composé des universités de Paris X, de Francfort, de Lausanne, de Montréal et de Harvard, de grandes écoles (Scuola Normale Superiore di Pisa et l'École normale supérieure, Paris) et d’instituts qui ont pour but d'encourager et de soutenir la recherche scientifique en histoire de l'art (l'Institut national d’histoire de l’art et le Zentralinstitut für Kunstgeschichte, Munich). Cette école de printemps a lieu à l’Université d’Eichstätt (Bavière) du 13 au 19 mai 2007 sur le thème de « L’histoire de l’art face à l’anthropologie ». Des doctorants des deux disciplines et de différents pays poursuivront leurs discussions lors d’ateliers thématiques.

L’après-midi de ce dernier jour de colloque aborde les différentes opérations de translation qui font passer l’artefact d’un « régime de valeur » (selon l’expression d’Arjun Appadurai) à un autre, ce qu’André Malraux appelle la « métamorphose ». La question de la transformation en œuvre d’art est centrale, en particulier les déplacements de sens qu’induit le passage du « terrain » ou « contexte d’origine » au musée ou au marché. On considère aussi le processus inverse, qui consiste pour l’artiste contemporain à ré-interroger la fonction sociale de l’art en jouant sur le décalage entre objet et contexte. Sont ainsi abordés les deux phénomènes concomitants d’« artialisation » des objets et de « resocialisation » de l’art. De même, les différents types de collectifs constitués autour des objets (collectionneurs, conservateurs, marchands) et leurs interactions sont analysés.

 

École internationale de printemps

Chaque atelier propose deux ou trois courtes communications. Suivra une discussion collective entre doctorants et chercheurs confirmés des deux disciplines.

 

9h30 - 11h00

Atelier I "Les identités"

animé par Fabrice Flahutez et Itzhak Goldberg, maîtres de conférences à l’Université Paris X-Nanterre

 

Représentations photographiques du type espagnol ; enjeux esthétique et identitaire autour de 1930

Sophie Triquet, doctorante en histoire de l’art à l’Université Paris I- Panthéon-Sorbonne

 

Une ethnographie des avant-gardes montmartroises : réflexions sur les innovations techniques et matérielles cubistes

Claire Le Thomas, doctorante en histoire de l’art à l’Université Paris X- Nanterre

 

Rencontres de définitions − Confusion engageante dans l’œuvre de Jimmie Durham

Sophie Moiroux, doctorante en anthropologie sociale et ethnologie à l’École des hautes études en sciences sociales

 

Atelier II  "Modèles anthropologiques et nouveaux média"

animé par Michael Zimmermann, professeur d’histoire de l’art à l’Université d’Eichstätt, Bavière

 

Le primitivisme dans la photographie

Valentine Plisnier, doctorante à l’Université Paris I- Panthéon-Sorbonne

 

Une contribution de l’iconologie de Warburg à l’étude des arts lointains : art inuit et formes de l’âme

Cécile Pelaudeix, chercheur invité à l’École des hautes études en sciences sociales et post-doctorante en histoire de l’art

 

11h00

Pause café

 

11h30- 13h00

Atelier III "Carrières d’objets"

animé par Laslo Beke, directeur de l'Institut de Recherche d'Histoire de l'Art de l'Académie Hongroise des Sciences, Budapest

 

Anthropologie muséale, anthropologie historique. Des trésors d'églises aux musées, les objets sacrés de l'Occident

Philippe Cordez, Doctorant en histoire de l'art à l’École des hautes études en sciences sociales et à l'Université Humboldt, Berlin

 

La métamorphose des pierres. Les remplois : entre rebuts et souvenirs.

Laura Foulquier, Doctorante en histoire et archéologie à l’Université Blaise-Pascal, Clermont-Ferrand

 

La sculpture beti : une forme "atypique" et méconnue de l'art fang

Cyrille Bela Bienvenu, post-doctorant en histoire de l’art et boursier au musée du quai Branly

 

Atelier IV "Terrains : le musée et l’exposition"

animé par Martine Boiteux, professeur à l’École des hautes études en sciences sociales et Olivier Bonfait, professeur à l’Université de Provence Aix-Marseille I

 

Polysynthèse d’une caractérisation artistique entre "Objets d’art" et "Objets de civilisation"

Monia Abdallah, doctorante en histoire de l’art à l’École des hautes études en sciences sociales

 

Le concept de "forme symbolique" : un outil d’analyse pour l’anthropologie de l’art

Olivia Kindl, doctorante en ethnologie à l’Université Paris X- Nanterre

 

13h30

Déjeuner libre

 

Passages d’un régime de valeur à un autre : "la métamorphose"

Séance plénière

Président de séance : Peter Schneemann, professeur à l’Université de Berne

 

14h30

Aboriginal art as a means of acting in the world: some problems of translation

Howard Morphy, directeur du Centre for Cross-Cultural Research de l’Université nationale d’Australie

 

15h00

The Mask Stripped Bare by its Curators: Art Historical, Anthropological and Indigenous Values for Singularity, the Generic, and the Type

Ruth Phillips, professeur d’histoire de l’art et d’anthropologie à l’Université de Carleton, Canada

 

15h30 Œuvre d’art et action rituelle

Giovanni Careri, directeur d’études à l’École hautes études en sciences sociales

Carlo Severi, directeur d’études à l’École hautes études en sciences sociales

 

16h00

Pause café

 

16h30

Du champ de bataille au musée : les tribulations d’une sculpture fon

Maureen Murphy, chef de projet à la Cité nationale de l’histoire de l’immigration

 

17h00

Les objets "trickster" dans l’art contemporain autochtone au Canada

Jean-Philippe Uzel, professeur d’histoire de l’art à l’Université du Québec à Montréal

 

17h30

Aesthetics and anthropology of megacities – a new field of art historical research

Peter Krieger, professeur d’histoire de l’art contemporain à l’Université autonome de Mexico

 

18h00

Learning to be Avant-Garde? An Anthropological Approach to Art Education Practices 

Morgan Perkins, professeur d’anthropologie à l’Université de New York

 

18h30

Conclusions

Anne-Christine Taylor, Directrice du département de la recherche et de l’enseignement du musée du quai Branly

Thierry Dufrêne, Professeur d’histoire de l’art contemporain à l’Université Paris X- Nanterre

 

20h30

Dîner de clôture/ croisière sur la Seine

 

Samedi 23 juin 2007, musée du quai Branly - Théâtre Claude Lévi-Strauss

La matinée du troisième jour du colloque est plus spécifiquement consacrée aux doctorants, en lien avec la 5e École internationale de printemps du Réseau international de formation en histoire de l’art. Celui-ci est composé des universités de Paris X, de Francfort, de Lausanne, de Montréal et de Harvard, de grandes écoles (Scuola Normale Superiore di Pisa et l'École normale supérieure, Paris) et d’instituts qui ont pour but d'encourager et de soutenir la recherche scientifique en histoire de l'art (l'Institut national d’histoire de l’art et le Zentralinstitut für Kunstgeschichte, Munich). Cette école de printemps a lieu à l’Université d’Eichstätt (Bavière) du 13 au 19 mai 2007 sur le thème de « L’histoire de l’art face à l’anthropologie ». Des doctorants des deux disciplines et de différents pays poursuivront leurs discussions lors d’ateliers thématiques.

L’après-midi de ce dernier jour de colloque aborde les différentes opérations de translation qui font passer l’artefact d’un « régime de valeur » (selon l’expression d’Arjun Appadurai) à un autre, ce qu’André Malraux appelle la « métamorphose ». La question de la transformation en œuvre d’art est centrale, en particulier les déplacements de sens qu’induit le passage du « terrain » ou « contexte d’origine » au musée ou au marché. On considère aussi le processus inverse, qui consiste pour l’artiste contemporain à ré-interroger la fonction sociale de l’art en jouant sur le décalage entre objet et contexte. Sont ainsi abordés les deux phénomènes concomitants d’« artialisation » des objets et de « resocialisation » de l’art. De même, les différents types de collectifs constitués autour des objets (collectionneurs, conservateurs, marchands) et leurs interactions sont analysés.

 

École internationale de printemps

Chaque atelier propose deux ou trois courtes communications. Suivra une discussion collective entre doctorants et chercheurs confirmés des deux disciplines.

 

9h30 - 11h00

Atelier I "Les identités"

animé par Fabrice Flahutez et Itzhak Goldberg, maîtres de conférences à l’Université Paris X-Nanterre

 

Représentations photographiques du type espagnol ; enjeux esthétique et identitaire autour de 1930

Sophie Triquet, doctorante en histoire de l’art à l’Université Paris I- Panthéon-Sorbonne

 

Une ethnographie des avant-gardes montmartroises : réflexions sur les innovations techniques et matérielles cubistes

Claire Le Thomas, doctorante en histoire de l’art à l’Université Paris X- Nanterre

 

Rencontres de définitions − Confusion engageante dans l’œuvre de Jimmie Durham

Sophie Moiroux, doctorante en anthropologie sociale et ethnologie à l’École des hautes études en sciences sociales

 

Atelier II  "Modèles anthropologiques et nouveaux média"

animé par Michael Zimmermann, professeur d’histoire de l’art à l’Université d’Eichstätt, Bavière

 

Le primitivisme dans la photographie

Valentine Plisnier, doctorante à l’Université Paris I- Panthéon-Sorbonne

 

Une contribution de l’iconologie de Warburg à l’étude des arts lointains : art inuit et formes de l’âme

Cécile Pelaudeix, chercheur invité à l’École des hautes études en sciences sociales et post-doctorante en histoire de l’art

 

11h00

Pause café

 

11h30- 13h00

Atelier III "Carrières d’objets"

animé par Laslo Beke, directeur de l'Institut de Recherche d'Histoire de l'Art de l'Académie Hongroise des Sciences, Budapest

 

Anthropologie muséale, anthropologie historique. Des trésors d'églises aux musées, les objets sacrés de l'Occident

Philippe Cordez, Doctorant en histoire de l'art à l’École des hautes études en sciences sociales et à l'Université Humboldt, Berlin

 

La métamorphose des pierres. Les remplois : entre rebuts et souvenirs.

Laura Foulquier, Doctorante en histoire et archéologie à l’Université Blaise-Pascal, Clermont-Ferrand

 

La sculpture beti : une forme "atypique" et méconnue de l'art fang

Cyrille Bela Bienvenu, post-doctorant en histoire de l’art et boursier au musée du quai Branly

 

Atelier IV "Terrains : le musée et l’exposition"

animé par Martine Boiteux, professeur à l’École des hautes études en sciences sociales et Olivier Bonfait, professeur à l’Université de Provence Aix-Marseille I

 

Polysynthèse d’une caractérisation artistique entre "Objets d’art" et "Objets de civilisation"

Monia Abdallah, doctorante en histoire de l’art à l’École des hautes études en sciences sociales

 

Le concept de "forme symbolique" : un outil d’analyse pour l’anthropologie de l’art

Olivia Kindl, doctorante en ethnologie à l’Université Paris X- Nanterre

 

13h30

Déjeuner libre

 

Passages d’un régime de valeur à un autre : "la métamorphose"

Séance plénière

Président de séance : Peter Schneemann, professeur à l’Université de Berne

 

14h30

Aboriginal art as a means of acting in the world: some problems of translation

Howard Morphy, directeur du Centre for Cross-Cultural Research de l’Université nationale d’Australie

 

15h00

The Mask Stripped Bare by its Curators: Art Historical, Anthropological and Indigenous Values for Singularity, the Generic, and the Type

Ruth Phillips, professeur d’histoire de l’art et d’anthropologie à l’Université de Carleton, Canada

 

15h30 Œuvre d’art et action rituelle

Giovanni Careri, directeur d’études à l’École hautes études en sciences sociales

Carlo Severi, directeur d’études à l’École hautes études en sciences sociales

 

16h00

Pause café

 

16h30

Du champ de bataille au musée : les tribulations d’une sculpture fon

Maureen Murphy, chef de projet à la Cité nationale de l’histoire de l’immigration

 

17h00

Les objets "trickster" dans l’art contemporain autochtone au Canada

Jean-Philippe Uzel, professeur d’histoire de l’art à l’Université du Québec à Montréal

 

17h30

Aesthetics and anthropology of megacities – a new field of art historical research

Peter Krieger, professeur d’histoire de l’art contemporain à l’Université autonome de Mexico

 

18h00

Learning to be Avant-Garde? An Anthropological Approach to Art Education Practices 

Morgan Perkins, professeur d’anthropologie à l’Université de New York

 

18h30

Conclusions

Anne-Christine Taylor, Directrice du département de la recherche et de l’enseignement du musée du quai Branly

Thierry Dufrêne, Professeur d’histoire de l’art contemporain à l’Université Paris X- Nanterre

 

20h30

Dîner de clôture/ croisière sur la Seine

 

Les posters

En parallèle des sessions, une autre forme de participation au colloque consiste en la présentation, sous forme d’affiches, de quelques-unes des propositions jugées les plus intéressantes par le comité scientifique. Il s’agit des travaux de :

- Ricardo Cavalcanti-Schiel, ethnologue, post-doctorant au Laboratoire d’anthropologie sociale et l'École des hautes études en sciences sociales

- Romain Chambrin, doctorant en anthropologie à l’Université Paris X- Nanterre

- Ludovic Coupaye, post-doctorant en anthropologie et boursier au musée du quai Branly

- Ralph Dekoninck, chercheur qualifié F.N.R.S à l’Université catholique de Louvain

- Johannes Neurath, chercheur au Museo Nacional de Antropología, Mexico

- Solen Roth et Jennifer Kramer, Ph.D et professor assistant, University of British Columbia

- Raphaël Rousseleau, post-doctorant en ethnologie et boursier au musée du quai Branly

- Pamela Warner, professeur, University of Massachusetts-Dartmouth