Changer de langue :

20 abril

Les armes miraculeuses

Les Armes miraculeuses. Paroles, chants, poésie, littérature, rites et mémoires

Oeuvre d'André Rober

Colloque international

  • mardi 21 et mercredi 22 mai 2013
  • 9h30-19h00
  • théâtre Claude Lévi-Strauss
  • entré libre et gratuite dans la limite des places disponibles

Organisé par le département de la Recherche et de l'Enseigement du musée du quai Branly et Françoise Vergès, Mémorial de l’abolition de l’esclavage de Nantes

avec le soutien du Ministère des outre-mer et du ministère de la Culture et de la Communication
en lien avec le Comité national pour la mémoire et l’histoire de l’esclavage

“…rouge tous les mots de toutes les langues qui signifient mourir de soif et seul quand mourir avait le goût du pain et la terre et la mer un goût d'ancêtre et cet oiseau qui me crie de ne pas me rendre et la patience des hurlements à chaque détour de ma langue...” — Aimé Césaire, Les armes miraculeuses, 1946.

Pour la troisième édition des colloques organisés à l’occasion de la Journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leur abolition, le département de la Recherche et de l'Enseignement au musée du quai Branly et le Comité pour la mémoire et l’histoire de l’esclavage (CPMHE) ont choisi d’explorer les pratiques dites « immatérielles » héritées de l’esclavage dans le monde colonial français, les mots, les paroles, les langues, les rites, les chants.

Nous avons choisi comme titre du colloque Les armes miraculeuses en hommage à l’ouvrage d’Aimé Césaire publié en 1946. Dans cette collection de poèmes, Césaire choisit un langage opaque et imagé pour déjouer la censure imposé par la double occupation, du pouvoir colonial et du pouvoir vychiste de l'ile de la Martinique. Il nous a paru pertinent à plus d’un titre de reprendre cette magnifique expression pour parler des créations des femmes et des hommes réduits en esclavage mais qui échappèrent aux normes esclavagistes en les déjouant, en inventant, en créant.

Ce colloque a pour objectif de présenter ces créations, leurs évolutions et la dynamique de leurs transformations dans des terres de l’ancien monde colonial français. Il croisera les regards de chercheurs et d’artistes.

Consulter et télécharger le programme (format pdf)

Ecouter les colloques