Changer de langue :

23 octubre

Sculpture sakalava

  • Sculpture bidjogo
  • Sculpture nalu
  • Sculpture sapi
  • Sculpture dogon
  • Sculpture tellem
  • Sculpture tellem ou dogon
  • Sculpture soninké
  • Sculpture dogon (2)
  • Sculpture dogon (3)
  • Sculpture nuna
  • Sculpture baoulé
  • Sculpture baoulé (2)
  • Sculpture dédiée à Gou, divinité du fer et de la guerre
  • Sculpture de la culture Nok
  • Sculpture de la culture Nok (2)
  • Sculpture Sokoto
  • Sculpture du royaume d'Ifè
  • Sculpture du royaume de Bénin
  • Sculpture du royaume de Bénin (2)
  • Sculpture mbembé
  • Sculpture ejagham
  • Sculpture bangwa
  • Sculpture Bamendou
  • Sculpture fang
  • Sculpture fang (1)
  • Sculpture fang (2)
  • Sculpture fang (3)
  • Sculpture fang (4)
  • Sculpture kota
  • Sculpture sanaga
  • Sculpture m'bété
  • Sculpture téké
  • Sculpture yangéré
  • Sculpture luba
  • Sculpture songyé
  • Sculpture hungana
  • Sculpture yombé
  • Sculpture vili
  • Sculpture zoulou
  • Sculpture sakalava
  • Sculpture Urhobo

Sculpture sakalava

Poteau funéraire XVIIe-fin du XVIIIe siècle Côte sud-ouest de Madagascar Bois H. 215 cm Mission Guillaume Grandidier, 1898 Don du Comité de Madagascar, Exposition Universelle de 1900 Ancienne collection du musée d'Ethnographie du Trocadéro Musée du quai Branly Inv. 71.1901.6.12

Le royaume sakalava du Menabe s'est constitué au cours du XVIIe siècle. Ce groupe dynastique sera porteur de principes idéologiques et politiques hérités des différents courants indonésiens et arabo-musulmans.
L'architecture funéraire symbolise la hiérarchie sociale dans le royaume. Cette œuvre est l'un des rares cénotaphes connus de cet art funéraire. L'homme et la femme, côte à côte au sommet du chapiteau, renvoient au couple, présent de multiples manières sur les tombeaux. Le crocodile, siège de la réincarnation du souverain, dégagé dans la masse du fût, est également un thème récurrent dans les frises qui ornent le pourtour des tombeaux.
La sobriété domine. La coiffure "en bonnet", portée indistinctement autrefois par les hommes et les femmes est composée d'une bande de fines tresses ceinturant le front et de plusieurs bandes ramassées à l'arrière du crâne et formant un chignon.