Changer de langue :

25 abril

La vitrine du salon de lecture

L'Afrique lusophone

Vitrine du salon de lecture - L'Afrique lusophone © musée du quai Branly, photo Ghislain Dibie - Click para ampliar, abre en ventana nueva
Vitrine du salon de lecture - L'Afrique lusophone © musée du quai Branly, photo Ghislain Dibie

L’Angola est l’héritière de grands royaumes dont les limites ont excédé ses frontières.  Le royaume kongo, avec ses deux capitales San Salvador et Loango, dont les objets magiques, minkisi, porteurs de charges  sur l’abdomen et de clous accompagnaient la relation des vivants  aux forces naturelles et surnaturelles, est entré en contact avec les Portugais à la fin du XVè siècle.  Le royaume tchokwe  a été fondé par un prince d’origine luba (République démocratique du Congo) : ses arts exaltent le pouvoir du chef et  la beauté féminine à travers la figure idéale du masque pwo et le peigne au joueur de tambour qui mettait en valeur des coiffures raffinées observées par lesvoyageurs et les ethnologues.