Changer de langue :

20 April

Morocco cycle

Izlan

visuel de l'affiche du cycle Maroc Izlan

Show, talks, and film

Berber songs, poetry and dance. The Atlas Mountains and the Moroccan desert.

from Friday 27th November to Saturday 5th December 2009

Artistic directors: Alain Weber and Lahsen Hira

This show, especially created for the musée du quai Branly, was designed as homage to the poetic wealth of Amazigh (Berber) culture.
Huddled in little villages disseminated throughout the valleys of the Moroccan Atlas mountains or in the desert plain of the Souss, the Berber population developed a culture remarkable for its diversity and splendor.

The most profound expression of the Berber soul lies in the music and songs passed on from generation to generation and continually reinvented. It is inspired by the striking beauty of the rural country and the difficulty of the day-to-day, calling on a certain prosaic poetry.

Izlan, imurig, urar, isfra…these different terms from spoken Berber indicate the art of versification. Fundamentally oral, poetry is the expression of people often illiterate, but gifted with a clairvoyance and infinitely rich literary expression.

Poetry in the Berber world is linked to the song and dance governed by the beat of the bendir and that overlaps daily village life. A forum for the expression of identity, poetry accompanies in effect everyone from birth to death (from lullabies to funerary songs),  punctuates daily work (labor and harvests), animates and directs rituals and rites of passage (marriage), constitutes the beating heart of festive ceremonies (ahwach and other collective dances)…

The poet or poetess reveals him/herself as a veritable carrier of words; they make themselves the echo of the difficulties of their community, by formulating its sentiments, its morale, its vision of the world, and its diverse positions in the face of local, national, and even international realities. For, if a Berber poetry of the rural world exists, there is another city version imprinted with a cosmopolitan modernity.

With Raysa Fatima Tabaamrant, Rays Said Outajjajt, Rays Moulay Hmad Ihihi, les Cheikhates du Moyen Atlas, Mint Aichata.

 

calendar

8 shows at the Claude Lévi-Strauss Theater
•    Friday, November 27th at 8pm
•    Saturday, November 28th, 2009 at 8pm
•    Sunday, November 29th, 2009 at 5pm
•    Tuesday, December 1st, 2009 at 8pm
•    Wednesday, December 2nd, 2009 at 8pm
•    Thursday, December 3rd, 2009 at 8pm
•    Friday, December 4th, 2009 at 8pm
•    Saturday, December 5th, 2009 at 8pm

Prices and reservation

See the show prices
Reserve your seats

listen to Mint Aichata

listen to Rayssa Fatima Tabaamrant

this song is from the album Taghlaghalt ou l'écho de l'Atlas, available at the museum's bookstore.

autour du spectacle

  • conférences, table-ronde et cinéma autour d’Izlan

dimanche 29 novembre 2009 15h

conférence-rencontre animée par Lahsen Hira, conseiller artistique et professeur d’anthropologie à l’Université Hassan II Mohammedia du Maroc

avec la participation de la Raysa Fatima Tabaamrant

Cette conférence se veut une introduction à la poésie des rwayes, distincte de celle qu’on associe aux danses collectives villageoises. Leur répertoire est riche en enseignement non seulement sur l’évolution de la société marocaine mais également sur les problématiques contemporaines. Les textes de la Raysa Fatima Tabaamrant en est la parfaite illustration ; elle évoquera son expérience aux côtés de Lahsen Hira. Cette conférence se veut une introduction à la poésie des rwayes, distincte de celle qu’on associe aux danses collectives villageoises. Leur répertoire est riche en enseignement non seulement sur l’évolution de la société marocaine mais également sur les problématiques contemporaines. Les textes de la Raysa Fatima Tabaamrant en est la parfaite illustration ; elle évoquera son expérience aux côtés de Lahsen Hira.

salle de cinéma - accès libre dans la limite des places disponibles

mardi 1er décembre 2009 18h

conférence : les arts chorégraphiques amazighes au Maroc, par Fatima Boukhris, chercheur en arts et lettres, associé à l’IRCAM (Institut Royal de la Culture Amazigh du Maroc)

salle de cinéma - accès libre dans la limite des places disponibles

mercredi 2 décembre 2009 18h

conférence : la langue et la culture amazighes au Maroc : situation présente et perspectives, par Ahmed Boukous, recteur de l’IRCAM (Institut Royal de la Culture Amazigh du Maroc)

salle de cinéma - accès libre dans la limite des places disponibles

vendredi 4 décembre 2009 18h

projection du film Tihiyya, d’Altit Larbi (1994, production Amazigh Warda Vision). Film largement inspiré de la vie de la Raysa Fatima Tabaamrant.

durée 1h10, VO sous-titrée en français

Réalisé par un jeune cinéaste soucieux de favoriser la production audiovisuelle de langue tamazight, ce film trace l’histoire de la chanteuse Fatima Tabaamrant. Après une enfance orpheline, elle est mariée de force par son père, puis quitte le foyer conjugal pour se réfugier dans le milieu des artistes rwayes installés en ville…

salle de cinéma - accès libre dans la limite des places disponibles

samedi 5 décembre 2009 17h

  • musiques amazighes et immigration

table-ronde en présence de Driss El Yazami, président du Conseil de la Communauté Marocaine à l’Etranger (CCME), Ahmed Aydoun, musicologue, Claude Lefébure, ethnologue et chercheur au CNRS  et d’Alain Weber, conseiller artistique.

A la suite du grand Raïss Lhadj Belaïd qui avait chanté l’immigration dès les années 1930 et fait une tournée en France à la veille de la Deuxième Guerre mondiale, le thème de l’exil et de ses tourments à été repris par nombre d’autres chanteurs. La table-ronde abordera les principales thématiques explorées par ces chanteurs ainsi que les évolutions de la chanson amazighe marocaine à propos de l’émigration.

  • modérateur : Emilie Joulia, auteur et journaliste en sciences-humaines à Canal Académie.

théâtre Claude Lévi-Strauss - accès libre dans la limite des places disponibles