Changer de langue :

24 October

Journée d’étude consacrée au cinéma populaire ghanéen et nigérian

 - Click to enlarge, open in a new window
  • 14 mai 2013
  • 9h30-19h00
    salle de cinéma
  • ouvert au public dans la limite des places disponibles

Organisée par Jean Paul Colleyn (EHESS-CEAf) et le département de la Recherche et de l’Enseignement du musée du quai Branly.

En marge de l’exposition d’affiches « Le rire, l’horreur et la mort », cette journée d’étude porte sur un phénomène de grande ampleur résumé sous le nom de « Nollywood ». Il s’agit d’une véritable révolution économique, technique, culturelle et esthétique. Au sens étroit du terme, Nollywood désigne les vidéos indépendantes anglophones du Nigeria, labellisées ainsi par analogie à « Bollywood », la production de films populaires issue des studios de Bombay, qui ont fini par conquérir le monde entier. Mais Nollywood désigne aussi un modèle ou une formule esthético-commerciale, qui concerne l’ensemble de la vidéo de divertissement indépendante du Nigeria, du Ghana et de tous ceux qui s’en sont inspirés. Ce modèle est né au début des années 1980 sous forme de cassettes VHS puis de disques vidéo compacts et de DVD produits au moindre coût et destinés à un très large public. Le genre exploite les thèmes les plus populaires, notamment le rire, l’horreur, la mort, mais aussi l’argent, la religion, la sexualité et la violence. Sous ses dehors outrés, il traite de vrais problèmes de société et invite à réfléchir.

consulter et télécharger le programme (fichier pdf)

Ecouter les colloques