Changer de langue :

16 April

actualité de l'édition et de la recherche

Le salon de lecture accueille les cycles habituels de l’actualité de la recherche au musée et dans le monde. Auteurs et chercheurs présentent leur dernière publication. 

    Les Civilisations du Cameroun

    Couverture de "Les Civilisations du Cameroun" © Edition de la Route des Chefferies - Click to enlarge, open in a new window
    © Edition de la Route des

    Samedi 24 mai à 16h

    Première parution d’envergure de la Route des Chefferies, publié en 2013, Les civilisations du Cameroun est un ouvrage inédit à caractère encyclopédique qui raconte le Cameroun. C’est à travers un regard croisé entre les fondements ethnographiques, artistiques et architecturaux que les auteurs invitent les lecteurs à voyager au coeur de la diversité culturelle et patrimoniale du pays.

    En présence d’Alain Foka, journaliste à RFI, Cyrille Bienvenu Bela, historien de l’art, spécialiste de la culture fang-beti-bulu et Sylvain Djache Nzefa, directeur de publication, cofondateur de la Route des Chefferies.

    Chamanisme, rituel et cognition, chez les Touvas de Sibérie du Sud

    Couverture du livre © Maison des sciences de l’homme - Click to enlarge, open in a new window
    © Maison des sciences de l’homme

    Jeudi 22 mai à 18h30

    Rencontre avec Charles Stépanoff pour son livre édité en janvier 2014 à la Maison des sciences de l’homme. Les peuples d’Asie du nord reconnaissent parmi eux des êtres d’exception, les chamanes, à qui est confiée la gestion des relations avec l’invisible. À quoi tient leur autorité et comment se manifestent leur pouvoir à l’époque postsoviétique ? À partir d’une enquête ethnographique, cet ouvrage explore les fondements cognitifs et relationnels de la division des compétences rituelles entre chamanes et profanes.

    Avec Charles Stépanoff, anthropologue, Maître de conférences EPHE, Andrea-Luz Gutierrez-Choquevilca, anthropologue, maître de conférences à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes (EPHE), et Grégory Delaplace, anthropologue, directeur du Département d’Anthropologie, Université Paris Ouest Nanterre La Défense.

    De la collecte à la publication des musiques de tradition orale

    Dimanche 25 mai à 17h30

    Sauvegarder par l’enregistrement sonore, la photographie et la vidéo les musiques de tradition orale est une première étape essentielle. Il convient tout autant de saisir les moments et les lieux opportuns que d’utiliser les méthodes et le matériel technique appropriés à la diversité des situations musicales. Enfin, publier c’est faire un choix parmi l’ensemble des documents collectés, établir un ordre de présentation et des options de durée de chaque plage musicale, associer aux enregistrements une description écrite et photographique complémentaire.

    Pianiste, compositeur et musicologue, Charles Duvelle est le fondateur du très renommé label discographique Ocora puis de la collection Prophet chez Philips Universal. Il enregistre et photographie depuis cinquante ans des musiciens traditionnels partout dans le monde. Avec Pierre Cuny, journaliste musical.

     

    Birmanie, 2007, gongs circulaires kyì-waìng (orchestre du Théâtre de marionnette de Mandalay) - Click to enlarge, open in a new window
    Birmanie, 2007, gongs circulaires kyì-waìng (orchestre du Théâtre de marionnette de Mandalay)

    Têtes chercheuses

    Vendredi 6 juin à 18h30

    Cycle est organisé en collaboration avec le département de la Recherche et de l’Enseignement.

    Les Têtes chercheuses sont les chercheurs boursiers du musée. Une occasion d’en savoir plus sur le métier d’anthropologue, d’ethnologue, d’archéologue ou d’historien de l’art et des liens entre ces disciplines. Le principe est de mener une conversation à bâton rompu avec eux sur ce qu’est devenu leur métier, sur leur parcours, sur leur engagement, leur méthode de travail et ce que disent leurs recherches du monde d’aujourd’hui.

    Sophie Houdart, anthropologue, chercheure au CNRS , membre du Laboratoire d’Ethnologie et de Sociologie Comparative en est la « chercheuse animatrice ».

    Les Voix du crépuscule

    Samedi 7 juin à 18h30

    Une émission du Pôle Sciences de Radio Campus Paris enregistrée en public. Le salon accueille tous les deux mois Radio Campus Paris et son émission animée par Emile Gayoso autour d’un sujet de l’actualité éditoriale.

    Chaque séance permet de découvrir les travaux de jeunes chercheurs en sciences humaines et sociales.

     

     

    Enregistrement des "Voix du crépuscule" au salon de lecture © musée du quai Branly, photo Didier Gauducheau - Click to enlarge, open in a new window
    Enregistrement des "Voix du crépuscule" au salon de lecture © musée du quai Branly, photo Didier Gauducheau

    Art et anthropologie de la statuaire taoïste du Hunan

    Couverture du livre © Les Belles Lettres - Ecole française d’Extrême-Orient. - Click to enlarge, open in a new window
    © Les Belles Lettres - Ecole française d’Extrême-Orient.

    Vendredi 20 juin à 18h30

    Rencontre avec Patrice Fava pour son livre Aux Portes du ciel. La statuaire taoïste du Hunan, Art et anthropologie de la Chine, Editions Les Belles Lettres, 2014.

    Fruit d’une enquête qui a duré plus de dix ans, ce livre présente dans son contexte religieux, historique et social la statuaire taoïste de la province méridionale du Hunan qui était, jusqu’à une date très récente, inconnue hors de son milieu d’origine. Cette découverte aura été l’occasion d’écrire une nouvelle page de l’histoire du taoïsme.

    Patrice Fava est anthropologue. Vincent Goossaert est historien, directeur d’études à l’EPHE. Il a été professeur invité à l’Université de Genève, à la Chinese University of Hong Kong et à l’Université du Peuple (Renmin daxue) à Pékin. Il travaille sur l’histoire sociale de la religion chinoise moderne, et s’intéresse particulièrement au taoïsme.

    Pour un solstice d’été de la poésie

    Dimanche 22 juin à 16h

    À l’occasion du solstice d’été, les Éditions Bruno Doucey, éditeur de poésie, réaffirment leur volonté d’ouverture au monde en fêtant leur 4ème anniversaire au musée du quai Branly.

    Des poèmes du monde entier dans leur langue d’origine et en langue française, accompagnés par des musiciens et deux artistes qui réalisent un carnet de voyage poétique dans les clairières et les allées du jardin.

     

    Le jardin du musée © musée du quai Branly, photo Cyril Zannettacci - Click to enlarge, open in a new window
    Le jardin du musée © musée du quai Branly, photo Cyril Zannettacci