Changer de langue :

29 August

 

L'affiche de l'exposition montre un portrait de Nancy Cunard en 1925, par Man Ray (1890-1976). Centre Georges Pompidou, Paris © Man Ray Trust / Adagp, Paris.

 

Retrouvez l'exposition sur Twitter
#NancyCunard

 

*En 1931, près de la ville de Scottsboro, Alabama, neuf Noirs âgés de 13 à 19 ans sont accusés de viol, à tort, par deux jeunes filles blanches. Le procès qui s’étale sur plusieurs années défraya la chronique aux États-Unis et s’étendit à l’Europe. Le dernier accusé n’est sorti de prison qu’en 1976.

"black atlantic" by nancy cunard

"Negro Anthology" (1931-1934)

Portrait de Nancy Cunard en 1925, par Man Ray (1890-1976). Centre Georges Pompidou, Paris. Inv. AM 1995-281(83) © Man Ray Trust / Adagp, Paris - Click to enlarge, open in a new window
Portrait of Nancy Cunard in 1925, by Man Ray (1890-1976). Centre Georges Pompidou, Paris. Inv. AM 1995-281(83) © Man Ray Trust/Adagp, Paris

 

from tuesday 4 march to sunday 18 may 2014

  • East Mezzanine
  • Collections or twin ticket

curator

  • Sarah Frioux-Salgas, Head of collections documentation and archives at the musée du quai Branly media library

around the exhibition

tours, publications and events around the exhibition (forthcoming)

Bande-annonce de l'exposition

About the exhibition

 

"80 years ago, on 15 February 1934, Englishwoman Nancy Cunard (1896-1965), a symbol of the Anglo-Saxon and French avant-garde of the early 20th century, published Negro Anthology. Lavishly illustrated, this 858-page book, resembling a major documentary enquiry, blends popular culture, sociology, politics, history, art history in the form of articles, archives, photographs, extracts from the press, musical scores, eye-witness accounts etc."

 

The contributors were militants, journalists, artists, university staff; African-Americans, people from the Caribbean, Africa, Latino-America, America, Europe; women and men. Some of them had been colonised, discriminated against, segregated. This anthology was both a history of the black Americas and of Africa through time but also a political and cultural history of its time. It also revealed the transnational and multi-faceted character of the anti-racist and anti-colonialist struggles of the 1930s, and illustrates the international and transcultural formation that Paul Gilroy called "the Black Atlantic". Negro Anthology thus carries the reader on a journey between the black Americas, Africa and Europe.

Nancy Cunard was a poet, model, editor, collector, militant, journalist and anti-conformist who symbolises a period in which the artistic and literary avant-garde became intertwined with the political world. Through the great themes examined in Negro Anthology we will present the transnational artistic, literary and political networks constructed by Nancy Cunard in the years between 1910 and 1930, and which have made this anthology a monument to black history. — Sarah Frioux-Salgas.

L'exposition en images

Parcours de l'exposition

Portrait de Nancy Cunard par Barbara Ker-Seymer © The Estate of Barbara Ker-Seymer - Click to enlarge, open in a new window
Portrait de Nancy Cunard par Barbara Ker-Seymer © The Estate of Barbara Ker-Seymer

Nancy Cunard, une femme-époque

Cette première partie présente Nancy Cunard, poète, modèle, éditrice,
collectionneuse, journaliste, et son cheminement intellectuel et artistique jusqu’à la réalisation de Negro Anthology. Dans cette section sont notamment exposées des photographies de Nancy Cunard, de ses amants et amis, de sa librairie, des bracelets qu’elle portait et qui la caractérisaient tant (photographies de Cecil Beaton, Barbara Ker-Seymer, Curtis Moffat, Raoul Ubac et Man Ray) ainsi que les couvertures de certains ouvrages de la maison d’éditions Hours Press. Un enregistrement sonore de Henry Crowder, jazzman américain, est diffusé dans cette section.

Negro Anthology (1931-1934)

La section suivante explique le processus de réalisation de l’anthologie (1931-1934) et présente les auteurs. Cette présentation permet de montrer le caractère très original et hors norme de l’anthologie. Elle met en valeur l’importance de la diaspora intellectuelle et politique noire dans les années 1930 et ses liens avec les mouvements intellectuels et politiques européens et américains.

Dans cette section sont notamment présentées, à la manière d’une galerie de portraits, les photographies des intellectuels et auteurs qui ont participé à Negro Anthology ; elles seront accompagnées d’une bibliographie pour chacun. Le sommaire de l'ouvrage est également reproduit scénographiquement.

Vue de l'exposition © musée du quai Branly, photo Gautier Deblonde.
Vue de l'exposition © musée du quai Branly, photo Gautier Deblonde.

« Égalité des races, égalité des sexes, égalité des classes », Nancy Cunard, 1956

Dans cette partie est exposé l’aspect politique de l’anthologie, aussi bien dans le choix des thèmes qui y sont abordés que dans les prises de positions de ses auteurs (antiracisme, anticolonialisme, etc.), mais aussi les autres thèmes abordés par l’anthologie, comme les relations entre cultures urbaines et cultures rurales.

Cette ouvrage se différencie des publications de l’époque sur les Noirs en donnant la parole aux militants politiques américains, antillais et africains. Grand documentaire sur la réalité contemporaine des mondes noirs de l’Amérique à l’Afrique en passant par les Caraïbes, cette section présente un ensemble de photographies (série sur les ramasseurs de bananes en Jamaïque, par exemple) ainsi que des documents d’archives (pétitions, manifestations relatifs à l’affaire Scottsboro*).

Les créateurs : de Harlem à l’Afrique du Sud

Cette section évoque la manière choisie par Nancy Cunard pour aborder les questions artistiques. Les créateurs sont les poètes, chanteurs, acteurs, musiciens d’Afrique et des Amériques noires. L'anthologie présente à la fois des textes très attendus sur les shows célèbres des années 1930 tout en défendant un cinéma noir indépendant. Negro Anthology apporte un regard nouveau sur la musique et les arts plastiques.

Sont également diffusés deux enregistrements sonores (Black Gypsy de Eddie South et extraits de "Living Is Hard : West African Music In Britain, 1927-1929", Honest Jon’s Records) et un extrait du film muet Borderline de Kenneth Macpherson (1930).

« Les poètes du monde défendent le peuple espagnol », 1936

L’exposition termine par l’engagement politique de Cunard, après la réalisation de l’anthologie, pour la cause des Républicains espagnoles et sa nouvelle vocation de journaliste. Elle retrouve de nombreux contributeurs de l’anthologie dans ce combat et en particulier les écrivains Langston Hughes, Tristan Tzara, Pablo Neruda ou encore Aragon.

Partenaires médias de l'exposition