Changer de langue :

31 October

cycle Autres documentaires en Inde

en lien avec l'exposition Autres Maîtres de l'Inde, et prolongeant le cycle Grands maîtres du cinéma indien, dans le cadre des manifestations organisées par le musée autour de l’Inde (exposition, concerts et spectacles, visites et ateliers), quatre séances de cinéma proposent des films documentaires réalisés en Inde au cours de ces dernières années.

A travers le regard de documentaristes contemporains de toutes origines, le musée vous propose de découvrir diverses facettes de l’Inde : la musique dans les communautés rurales du Rajasthan et du Gujarat (Do Din Ka Mela et Musafir), la vie quotidienne dans les grandes villes de Calcutta et de Bombay (Howrah Howrah, Sidheswri Ashram et Dhobighat), ainsi que la médecine traditionnelle aux confins de l’Himalaya et de la ville sainte de Balaji (Amchis et Kusum). Ce cycle sera également l’occasion de présenter deux films de l’anthropologue et cinéaste de renommée internationale, David McDougall (Photo Wallahs, réalisé avec sa femme Judith, et L'Age de raison).

Cette programmation élaborée en collaboration avec le Comité du Film Ethnographique présente un florilège des plus beaux films documentaires tournés en Inde et diffusés dans le cadre du Bilan du Film Ethnographique (dont cinq films primés).

voir le site du Comité du Film Ethnographique (nouvelle fenêtre)

Tous les films projetés seront également consultables dans les salles de lecture de la médiathèque : salle d’étude et de recherche et salon de lecture Jacques Kerchache.

séance samedi 19 juin 18h : musiciens du désert, Gujarat et Rajasthan

  • DO DIN KA MELA – A TWO DAY FAIR
  • K. P. Jayasankar et Anjali Monteiro (Inde)
  • 60 min, 2009, vidéo, couleur. Kutchi et Gujarati, sous-titres anglais
  • Bilan du film ethnographique 2010
  • Centre for Media and Cultural Studies. Tata Insitute of Social Studies

Deux journées dans le quotidien de Mura et Kanji au rythme de leur musique soufie dans le grand Rann de Kutch, vaste marais salé saisonnier du Nord-Ouest de l’Inde (état du Gujarat)

  • MUSAFIR
  • Cédric Dupire & Pierre-Yves Perez (France)
  • 84 min, 2004, vidéo, couleur. Hindi, français, sous-titres français
  • Bilan du film ethnographique 2006. Prix "Fatumbi"
  • Shai productions

Musafir est un ensemble de musique traditionnelle qui regroupe des musiciens de différentes castes et de différentes religions. Hameed Khan, tablaïste qui partage sa vie entre Paris et Jaipur, sillonne le Rajasthan à la recherche des meilleurs musiciens. Chaque caste de musiciens joue son propre répertoire, avec ses propres instruments et développe son style de jeu, au sein d’un répertoire commun. Musafir signifie « nomade ». Derrière ce nom, se cache la véritable philosophie du groupe : découvrir les autres à travers le voyage en utilisant la musique comme langage.

le film est projeté en présence du réalisateur

séance dimanche 20 juin 11h : Judith et David McDougall en Inde

  • PHOTO WALLAHS
  • MacDougall Judith et David (Australie)
  • 1991, 60 mn, vidéo, couleur. Sous-titres anglais
  • Bilan du film ethnographique 1992. Fieldwork Films

La "photographie de portrait" comme source de l'histoire de l'Inde.

Aux pieds de l'Himalaya dans une station à la mode, une tradition photographique s'est développée depuis le XIXème siècle jusqu'à nos jours.

  • L'AGE DE RAISON
  • MacDougall David (Australie)
  • 2004, 87 mn, vidéo, couleur. Version française, sous-titres français
  • Bilan du film ethnographique 2006, Mention du Jury

Cinquième et dernier film d’une série sur le plus prestigieux pensionnat d’Inde « Doon School », c’est une exploration des pensées et réactions d’un jeune népalais de douze ans en même temps qu’une rencontre entre le réalisateur et son sujet.

séance dimanche 20 juin 14h : scènes de la vie quotidienne

  • SIDHESWRI ASHRAM
  • Valissant-Brylinski Virginie - Jouas Bénédict (France)
  • 2004, 43 min, vidéo, couleur. Sous-titres français
  • Bilan du film ethnographique 2005. Prix Mario Ruspoli
  • Production : Virginie Valissant-Brylinski et Bénédicte Jouas

Une journée avec les membres d’un restaurant ashram de Calcutta. On y découvre une microsociété soudée, solidaire et tolérante.

le film est projeté en présence du réalisateur

  • DHOBIGHAT
  • Garini Giorgio (Italie)
  • 2004, 48 min, vidéo, couleur. Dialogues et sous-titres anglais
  • Bilan du film ethnographique 2005
  • Production et distribution : PiCfilm sa

Le Dhobighat est la plus grande buanderie à ciel ouvert du monde. C’est là que 4000 membres de la caste Dhobi travaillent jour et nuit pour garantir un service essentiel aux 15 millions d’habitants de Mumbai (Bombay).

séance dimanche 20 juin 16h : médecines traditionnelles

  • AMCHIS, LES OUBLIÉS DE L'HIMALAYA
  • Ducoin David - Ducoin Samuel (France)
  • 52 min, 2000, vidéo, couleur. Doublage et sous-titres français
  • Bilan du film ethnographique 2001. Prix Mario Ruspoli
  • Télé Images International - France

Minorités et exilés en Inde - Aujourd'hui, la route mène à la vallée du Zanskar et les remèdes traditionnels des Amchis sont concurrencés par la médecine allopathique.

Aux confins de l’Himalaya indien, à 3700 mètres d’altitude, la vallée du Zanskar est une des régions habitées les plus isolées de la planète. Les Amchis, des médecins traditionnels, y exercent une science réputée dans le monde entier qui, pourtant, est en train de disparaître localement. De fait, depuis qu’une route a ouvert la vallée au reste du monde dans les années 1980, la jeune génération délaisse ce savoir ancestral au profit d activités plus lucratives. Trois Amchis nous révèlent les secrets et les applications de cette médecine tibétaine et leurs efforts pour la transmettre, envers et contre tout. La tâche n est pas facile, car « être Amchi, c’est ne rien recevoir, ne faire que donner, ouvrer pour le bénéfice des êtres vivants sans attendre de retour ».

le film est projeté en présence du réalisateur

  • KUSUM
  • Aaltonen Jouko (Finlande)
  • 70 mn, 2000, vidéo, couleur. Sous-titres anglais
  • Bilan du film ethnographique 2001. Mention honorable
  • Illume Ltd. – Finland

Va-et -vient avec les dieux - La jeune Kusum est possédée. Pour la médecine moderne c'est de l'hystérie, pour le prêtre guérisseur ce sont les esprits.
Kusum vit à Delhi. Elle a 14 ans. Kusum est atteinte d’une étrange maladie : elle ne mange plus, se replie sur elle-même, elle est sujette à de violents accès de colère. Hystérie, d’après le diagnostic d’un médecin de l’hôpital. Attaque des esprits, selon Baghat, un guérisseur de grande expérience, et, qui plus est, des esprits qui s’acharnent depuis vingt ans sur la famille. Devant l’impuissance de la médecine occidentale, les parents de Kusum se tournent vers le traitement spirituel traditionnel de Baghat. C’est le début d’une longue route qui les mènera jusqu’à la ville sainte de Balaji. Un combat contre la maladie, le malheur et la misère avec, pour seule arme, l’amour.