(c) Stéphane Breton

Nuages apportant la nuit

un film photographique de Stéphane Breton

Projection dans le cadre de la rétrospective du cinéma de Stéphane Breton

"Un homme marche, ou alors au contraire, c’est moi qui marche. Est-ce le jour ou bien la nuit ? Aucune idée. On dirait une forêt obscure et froide. Une forêt, vraiment ? Et où ça ? Ou plutôt, moi, où suis-je ? Et eux, qu'est-ce qu'ils foutent là ? Ça ressemble comme deux gouttes d’eau à un pays lointain. Lequel ? Celui qui ressemble comme deux gouttes d'eau à un rêve que je suis en train de faire. Ah bon. Me voilà donc parti à la recherche de la barbaque. De la barbaque ? Oui. Quelqu’un marche, et c’est moi, et la route est longue, et la nuit tombe."

Que se passe-t-il la première fois qu’on se trouve devant quelqu’un qu’on ne connaît pas ? Dans une forêt obscure, un homme s’interroge en marchant sans savoir où il va. L’œil de cet étranger, auquel Stéphane Breton prête sa voix, épouse le point de vue de l’appareil photo qu’il emporta en Nouvelle-Guinée. Une déroutante histoire de subjectivités composée d’images fixes, dont il ressort que le regard des indigènes et celui du narrateur convergent vers celui du spectateur, appelé à donner sens à ce montage de points de vue – à le faire « fictionner ».

  • Place:   Salle de cinéma
  • TimeSlots:
    The Thursday 30 November 2017 from 21:00 to 21:30

    The Friday 01 December 2017 from 19:00 to 19:30
  • Public:   Auditory disability (with hearing induction loop), Motor disability
  • Categorie : Cinéma (dans le cadre d'un cycle)
  • Free entry (subject to available places)
    Gratuit (dans la limite des places disponibles)

  • As part of:   De la vie sauvage à la vie rêvée